Article écrit par Sébastien Mareuil
25 Mar 2022 @ 3:33am
Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français sont friands des placements sans risque. Les placements financiers « sécurisés » restent leur péché mignon : en tout plus de 3 300 milliards d’euros sont placés sur des livrets ! Sans parler des 512 milliards d’euros qui dorment sur les comptes courants…

Si le Livret A d’aujourd’hui est le bas de laine d’hier, il existe tout de même des investissements alternatifs à risque limité dont certaines peuvent vous rapporter cinq fois plus. Pour mettre votre épargne au travail, découvrez notre guide détaillé des placements les plus sécurisés.

Pourquoi placer son épargne sans risque ?

Placer son épargne sans risque répond en règle générale à trois objectifs :

  1. Constituer une épargne de précaution
  2. Accumuler une épargne de projet
  3. Se constituer un patrimoine

✔️ L’épargne de précaution est incontournable dès l’entrée dans la vie active. Il est question de se constituer une réserve d’argent équivalente à 2 – 6 mois de dépenses courantes.

Cette réserve doit être disponible rapidement, sinon immédiatement. Le livret A est bien connu pour être l’outil privilégié de l’épargne de précaution, à côté duquel on trouve quantité de livrets bancaires.

L’utilité de ce bas de laine est de parer aux situations où l’on se retrouve brutalement au chômage ou face à des soucis de santé.

Notre équipe recommande le livret d’épargne de Hello bank!, filiale de la BNP Paribas. Sécurité et qualité de service sont au rendez-vous.

placer son épargne sans risque

✔️ À un horizon un peu plus éloigné (2 à 3 ans), il est question d’une épargne de projet. Ici, on parle de buts financiers concrets, avec un montant cible et des dates cibles : financer vos noces, un voyage prolongé, l’achat d’un premier logement, la scolarité de vos enfants…

Là encore, les livrets bancaires et même les comptes à terme pour stocker leur argent sont mis à contribution.

✔️ Enfin, à une échéance encore plus lointaine (5 à 10 ans), il est question d’épargner pour une retraite sereine et un patrimoine à transmettre.

À cette fin, les Français n’hésitent plus à prendre quelques risques dans leur assurance-vie, en misant sur des supports boursiers (fonds de placement) réputés pour rapporter plus d’argent à long terme.

A chaque type d’épargne ses supports privilégiés :

Poche d’épargne Objectif(s) Placements privilégiés
Placer son épargne : avec ou sans risque, selon les objectifs
ÉPARGNE DE PRÉCAUTION
  • Réserve d’argent disponible 🔑
  • Capital garanti 🔒
  • Livrets bancaires
  • Livrets réglementés
ÉPARGNE DE PROJET
  • Réserve d’argent disponible à une échéance cible 🔑
  • Capital garanti 🔒
  • Livrets bancaires
  • Livrets réglementés
  • Comptes à terme
PATRIMOINE
  • Rentabilité à terme 💰
  • Capital à risque limité 🔒
  • Bourse
  • Immobilier

Placement sans risque à court terme 

A court terme, la priorité est de disposer d’un capital disponible à tout moment pour faire face à des imprévus.  Vous devez être libre de retirer votre argent dans un délai très court, si ce n’est instantanément.

Pour résumer, les objectifs sont :

  • Sécuriser le capital sur un support sans risque de perte
  • Rendre le capital disponible sur un support liquide à tout moment
  • Faire croître le capital même à un taux réduit

Les livrets réglementés

Parmi les livrets réglementés, le livret A est le plus utilisé. 55 millions de Français en possèdent un. Viennent ensuite le Livret Jeune, le Livret d’épargne populaire, le LDDS et le PEL.

Ils sont dits réglementés car c’est l’Etat qui fixe et encadre leurs conditions de fonctionnement : conditions d’éligibilité, montant du plafond déposé, taux de rémunération, ainsi que les modalités de versement.

💡 Le Livret A reste la clé de voûte du patrimoine des Français. Le livret A est passé à 1%, même si en taux réel il ne rapporte toujours rien (inflation de 5.8 % en Juin 2022). En moyenne, les Français y détiennent 5500 €.

💡 Et si vous étiez éligible au LEP sans le savoir ? Réservé aux ménages aux revenus modestes,mais seulement 7 millions sur 15 millions de ménages éligibles en détiennent un.Vérifiez donc votre revenu fiscal de référence.

Notre sélection :

Placement Taux d’intérêt Plafond de versement Placement minimum
Livrets réglementés : notre sélection
LIVRET A 1,00% 22 950€ 10€
LDDS 0,50% 12 000€ 10€
LEP 2,20% 7700 € 30€
PEL 1% 61200 € 225 € puis 540 € par an

Quelques caractéristiques des livrets réglementés à garder à l’esprit :

  • Des plafonds de versement : sur le livret A, ce plafond est actuellement de 22 950€.
  • Non fiscalisés : pas d’impôt, pas de prélèvements sociaux. Leurs intérêts sont calculés suivant la règle des quinzaines et versés une fois par an fin décembre
  • Des conditions qui changent en début d’année : restez attentif aux annonces du Gouvernement à chaque mi-janvier. Le taux du livret A, par exemple, est révisé en fonction de l’inflation constatée sur le deuxième semestre de l’année écoulée

Les avantages et inconvénients

Avantages
  • Disponibilité des fonds
  • Pas de fiscalité
  • Accessibles dès 10 €
  • Capital garanti
Inconvénients
  • Peu rémunérateurs
  • Plafonnés et limités à un voire deux par personne
le livret a

Placement sans risque : les livrets bancaires

Les livrets bancaires sont le placement idéal pour une épargne de précaution. Simples, liquides, mais peu rémunérateurs. En moyenne, un livret bancaire sert un taux annuel de 0,06%, alors que l’inflation est à 5,8%.

En matière de super-livrets, les banques ont les coudées franches : elles fixent elles-mêmes les rémunérations.

💡 Les super-livrets se distinguent à coup de taux promotionnels boostés. L’offre est donc très hétérogène. Il y a heureusement quelques produits qui valent le coup non seulement grâce à une prime de bienvenue à l’ouverture, mais aussi à des rendements bonifiés.

Notre sélection :

Placement Distributeur Rendement brut Dépôt minimum
Livrets bancaires fiscalisés : notre sélection
LIVRET DISTINGO PSA BANQUE 0,60%
(2% pendant 3 mois)
10 €
LIVRET CASHBEE Cashbee 0,60%
(2% pendant 2 mois)
10 €
LIVRET MYMONEYBANK GE Money Bank 0,60%
(2% pendant 2 mois)
10 €

Les rendements bruts oscillent entre 0,5 et 3% selon l’offre de la banque. Chez PSA Banque, le livret DISTINGO par exemple offre un taux bonifié de 3 % pendant 2 mois pour les 75000 € versés sur le livret, avant de retomber à 0,60%.

Quelques caractéristiques des livrets bancaires à garder à l’esprit :

  • Aucun plafond de dépôt, mais la banque peut spécifier un plafond contractuel
  • Un solde minimum de 10 € en règle générale
  • Une durée illimitée et la disponibilité des fonds immédiate
  • Il est parfois nécessaire d’ouvrir un compte bancaire dans le même établissement. Toutefois, cette condition n’est pas forcément un problème, car l’ouverture et la gestion d’un compte sur une banque en ligne sont le plus souvent sans frais et vous permet de bénéficier d’une carte gratuite
  • Le livret bancaire est fiscalisé annuellement, impôts et prélèvements sociaux sont retenus à la source chaque fin d’année

Les avantages et inconvénients

Avantages
  • Fonds disponible à tout moment
  • Produits sécurisés
  • Rendement intéressants
  • Possibilité de détenir plusieurs livrets
Inconvénients
  • Fiscalisés

Placement sans risque à moyen et long terme

A moyen et long terme, il est question de poser les bases de votre patrimoine. La rentabilité devient une réelle préoccupation. Quitte à immobiliser l’argent sur une période de quelques années. L’horizon de placement joue un rôle important pour segmenter l’épargne en « poches ».

En clair, les objectifs sont :

  • Rendre le capital disponible à terme pour un projet : achat d’un bien immobilier, lancement d’une entreprise
  • Faire croître le capital avec un couple risque/rendement variable selon le profil de l’épargnant

Les fonds en euros

Avec une bonne assurance-vie en euros (100% sur le fonds euros), vous pouvez espérer un rendement de 1,50% par an, avec l’assurance d’un capital garanti. Sur les 8 dernières années, le fonds Euro Exclusif de Generali a rapporté 18,24% aux épargnants.

L’avantage est qu’après 8 ans, la fiscalité disparaît : seuls les prélèvements sociaux resteront à payer, uniquement sur les plus-values.

Petit bémol : de moins en moins de contrats autorisent un investissement à 100% sur le fonds en euros. Il y a désormais plus de contrats qui versent un bonus sur le fonds euros, en échange d’un investissement de 20 à 90% sur les unités de compte.

💡 Privilégiez un contrat avec le moins de frais de versements. Fuyez les contrats sur lesquels des frais de 3 à 4% sont prélevés à chaque versement. Vous partez avec un handicap équivalent à 2 voire 3 années de rentabilité ! A plus forte raison si vous envisagez des versements réguliers.

Notre sélection de contrats autorisant un investissement à 100% sur les supports en euros :

Fonds euros (contrat) Distributeur Rendement 2020 Investissement minimum
Assurance-vie en euros : notre sélection
EURO EXCLUSIF
(BOURSORAMA Vie)
Boursorama 1,43% 300 €
ACTIF GENERAL
(GARANCE Epargne)
Garance 2,75% 450 €
CAPMA ET CAPMI
(DYNAVIE)
Monceau Assurance 1,20% 600 €
AMPLI
(AMPLI-GRAIN 9 EURO)
AMPLI 1,00% 40 €
AGPM EPARMIL
(PLAN EPARMIL)
AGPM VIE 1,70% 50 €

Quelques caractéristiques de l’assurance-vie en euros à garder à l’esprit :

  • Attention aux frais de gestion : entre 0,60% et 0,90% sur le fonds euros, mais pas plus. Au-delà, ils entameront sérieusement votre rentabilité à terme
  • Possibilité de contourner les contraintes de répartition : sur certains contrats, il est possible de verser 50% par exemple sur les unités de compte, puis immédiatement arbitrer vers le fonds en euros

capture d’écran de la page-d’accueil de boursorama vie

Les avantages et inconvénients

Avantages
  • Capital garanti à 98-100%
  • Rendement net supérieur à un livret
  • Fiscalité privilégiée à N+8
Inconvénients
  • Rendements en baisse
  • Frais de gestion parfois élevés
  • Frais de sortie appliqués

L’assurance-vie

Avec une bonne assurance-vie, on peut espérer une plus-value brute atteignant les 20% annuels, et même un rendement moyen de 10% annuels sur un horizon de 8 ans.

L’avantage est qu’après la 8ème année, les impôts disparaissent. A chaque retrait de fonds, il n’y aura plus à payer que les prélèvements sociaux (sur la part d’intérêts). Il y a toutefois une limite de retraits, au-delà de laquelle un impôt est perçu.

Ici nous parlons bien d’assurance-vie en unités de compte : les supports risqués, à l’image des FCP, SICAV et ETF. Le capital investi sur ces supports n’est pas garanti comme sur les supports en euros.

💡 Privilégiez la gestion pilotée pour votre assurance-vie. Confier la gestion de son portefeuille à un professionnel qui fera les arbitrages à votre place est souvent la meilleure solution. Il peut s’agir d’une gestion pilotée classique ou de type robo-advisor (combinaison d’expertise humaine et d’algorithmes décisionnels).

💡 Rien ne vous empêche d’ouvrir plusieurs assurances-vie. Cela vous permet de bénéficier des avantages des meilleurs contrats. D’autant que les tickets d’entrée sur les tout meilleurs contrats internet sont réduits à l’heure actuelle !

Notre sélection de contrats en gestion pilotée :

Contrat Distributeur Rendement brut
(Gestion pilotée 2020)
Dépôt minimum
Assurance-vie en unités de compte et gestion pilotée : notre sélection
DARJEELING Placement-direct.fr 1,22% - 2,00%
(Profil prudent 1 à 3)
100€
LINXEA SPIRIT 2 Linxea 3,52%
(Défensif)
500€
YOMONIE ESSENTIEL Yomoni 1,60% - 2,46%
(Profil P1 à P3)
1000€

Quelques caractéristiques d’une assurance-vie en UC à garder à l’esprit :

  • Un profil de gestion « prudent » pour un risque limité : prudent, équilibré, dynamique, offensif. Le choix de l’allocation est défini à la signature du contrat. Le choix reste modifiable durant toute la vie du contrat.
  • Plusieurs types d’UC pour des risques différents : toutes les UC ne présentent pas les mêmes risques. Les UC de type monétaire et obligataire, par exemple, sont très peu risqués. Les UC de type fonds actions, en revanche, le sont beaucoup plus.

L’assurance-vie est d’ailleurs le placement à long terme le plus plébiscité par les Français. Avec un encours de 349,6 milliards d’euros en janvier 2022, l’assurance-vie est le produit utilisé pour constituer une épargne pour la retraite pour 41% des Français.

screenshot darjeeling placement direct fr

Les avantages et inconvénients

Avantages
  • Fiscalité avantageuse
  • Accès à une gamme de placement financier
  • Fonctionnement souple
  • Disponibilité de fonds placés
  • Placement modulable
Inconvénients
  • Rendement faible pour les fonds en euros
  • Frais de gestion parfois élevés
  • Frais de sortie appliqués

Les comptes à terme : que faut-il penser de ce placement sans risque ? 

Avec un bon compte à terme, vous pouvez espérer gagner jusqu’à 1,20% sur une échéance de 60 mois. Sur un échéance plus courte, de 36 mois par exemple, un rendement brut de 1% est envisageable.

L’avantage est que plus votre terme est éloigné, plus le rendement est bonifié. La grande majorité des CAT servent un rendement net supérieur aux livrets. Il peut même s’aligner avec les fonds euros.

La contrainte : accepter d’immobiliser vos fonds pour une durée incompressible. Il reste possible de déboucler votre CAT en cas d’extrême urgence, mais gare aux frais !

💡 Ouvrez plusieurs comptes à terme avec différentes maturités. 12 mois, 36 mois, 48 mois et même 60 mois si vous jugez ne pas avoir besoin de la portion de capital considérée.

💡 Pensez aux comptes à terme à taux « progressif ». Plutôt qu’un taux fixe, le compte vous sert un taux croissant au fur et à mesure que vos fonds restent placés. Exemple : 0,10% à 6 mois, 0,15% à 12 mois, etc. Les intérêts sont versés à chaque fin de période.

Notre sélection :

Compte à terme Distributeur Rendement 2021 Dépôt minimum
Comptes à terme : notre sélection
J&T BANKA – 60 mois RAISIN 1,20% 10 000€
DISTINGO – 36 mois PSA BANQUE 0,80% 10 000€
YOUNITED CREDIT – 36 mois RAISIN 0,40% 10 000€
PEPITO – 36 mois RCI 0,55% 10 000€

Quelques caractéristiques à garder à l’esprit :

  • Vérifiez les conditions de débouclage anticipé : en particulier les frais et différentes pénalités encourues
  • Attention à la fiscalité : si le compte à terme est placé à l’étranger, le prélèvement est réalisé à la source, mais vous devez déclarer l’existence du compte chaque année

Les avantages et inconvénients

Avantages
  • Simple et sécurisé
  • Des rendements attractifs
  • Des offres 100% digitalisées
  • Accès à des banques étrangères
Inconvénients
  • Durée de blocage
  • Parfois obligation de détenir un livret
capture d’écran de la page-d’accueil de j and t banka

Les meilleurs placements sans risque : récapitulatif

Placement Rendement brut Dépôt minimum-maximum Fiscalité
Meilleurs placements sans risque : Récapitulatif
PLACEMENTS A COURT TERME
LIVRET A 1,00% 10€ - 22 950€ Non fiscalisé
LEP 2,20% 10€ - 7 700€ Non fiscalisé
LDDS 1,00% 10€ - 12 000€ Non fiscalisé
PEL 1,00% 225€ - 61 200€ Non fiscalisé
LIVRETS BANCAIRES 0,05% - 0,60% 10€ - Variable 12,80%
PLACEMENTS A MOYEN TERME
ASSURANCE-VIE EN EUROS 0,50% – 1,70% 300 € - Illimité 12,80%
(puis 0% après 8 ans)
ASSURANCE-VIE EN UC 0,50% – 3,00% 50 € - Illimité 12,80%
(puis 0% après 8 ans)
COMPTES A TERME 0,10% 5 000€ - 1 000 000 € 12,80%

Le plus sécurisé : le Livret A

✔️ Le Livret A est la clé de voûte du patrimoine des Français. 82 %, soit 55 millions d’individus, sont titulaires d’un Livret A ! Il a l’avantage d’être entièrement défiscalisé, simple et surtout liquide.

Son seul point faible : son taux de 1%. Mais de toute façon, vous n’êtes pas obligé d’aller jusqu’à son plafond (22 950 €).

Le plus rentable : l’Assurance-vie en unités de compte

✔️ L’assurance-vie en unités de compte reste l’option la plus intéressante à moyen-long terme, parmi les placements « à risque limité ».

Deux options : en gestion libre ou en gestion pilotée en profil prudent.

Ici il est donc question d’accepter une petite part de risque, que l’on limitera à 50% du capital. En clair : 50% sur le fonds en euros + 50% sur des unités de compte.

Et pas n’importe sur quels supports : de préférence des unités de compte monétaires et obligataires, dont le risque est proche de zéro. Ou alors des ETF indiciels, sur des indices boursiers comme le CAC 40 ou le MSCI World.

Sur un horizon de 5 à 8 ans, vous avez la certitude de faire une belle plus-value, à condition de privilégier des contrats tels que Placement-direct Vie.

Sur ce contrat, un bonus est versé sur le fonds en euros si vous acceptez d’investir 50% de votre capital sur les UC. De sorte que le rendement du fonds euros ACTIF GENERAL passe à 2,20%.

Le plus avantageux : le Fonds en euros

✔️ Le Fonds en euros est le compromis idéal entre sécurité et rendement à terme. 

Sécurité d’abord, puisque le capital est garanti jusqu’à 100% : vous êtes sûr de récupérer votre mise quoiqu’il arrive.

Rendement à terme ensuite, car au-delà de la huitième année, la fiscalité est privilégiée. Plus d’impôt à payer, restent les cotisations sociales.

Nos conseils pour investir dans un placement sans risque 

Voici nos conseils pour tirer le meilleur des placements sans risque :

  1. Pensez intérêts composés
  2. Acceptez une part de risque
  3. Diversifiez
  4. Examinez les rendements nets de frais

Pensez aux intérêts composés

Les placements de distribution comme les livrets bancaires sont taxés annuellement. Tandis que les placements de capitalisation comme une assurance-vie en euros sont taxés uniquement en cas de rachat, et les intérêts sont réinvestis.

Plus votre épargne est élevée, plus vous devrez délaisser les placements de distribution au profit des placements de capitalisation.

L’idée est avant tout de tirer le meilleur des intérêts composés : cet effet boule de neige qui vise à réinvestir les gains d’une période afin qu’ils servent de base pour du rendement pour la période suivante, et ainsi de suite.

L’idée est aussi parfois de limiter votre charge fiscale. Néanmoins la fiscalité ne doit pas être la préoccupation centrale quand il s’agit de placement sans risque pour une épargne de moyen terme.

Privilégiez un placement adapté à votre profil sur lequel minorer votre impôt – plutôt qu’un placement inadapté sur lequel vous êtes défiscalisé !

intérêts composés

Acceptez une part de risque

La performance des placements à capital garanti est très limitée, comme nous l’avons vu avec les livrets réglementés, les livrets bancaires et le fonds en euros.

Nous vous conseillons d’accepter une part de risque sur vos placements, à commencer par votre assurance-vie.

Il y a plusieurs unités de compte présentant un couple risque/rendement très intéressant :

  • Les ETF : répliquant par exemple la performance de l’indice MSCI World ; Celui-ci a produit une plus-value moyenne de 12,70% sur la période 2011-2021
  • Les unités de compte immobilières : à commencer par les SCPI dites de rendement, qui vous reversent le produit net des loyers chaque année. Le rendement sur les meilleures SCPI atteint les 6% bruts !

Diversifiez

On ne le répètera jamais assez : diversifiez !

C’est particulièrement vrai sur l’assurance-vie, où vous disposez d’une poche sécurisée (le fonds en euros), et d’une poche risquée (les unités de compte).

La diversification des unités de compte peut suivre plusieurs orientations possibles :

  • Diversifier sur différents horizons de placement : tandis que les fonds obligataires sont assez neutres sur ce point, les fonds actions visent plutôt des horizons de 15 ans, tandis que les SCPI visent un horizon de 5 à 8 ans
  • Diversifier pour tirer profit de secteurs décorrélés : l’immobilier présente une corrélation assez faible avec les marchés d’actions. Il peut être intéressant d’investir en SCPI et en fonds actions
  • Diversifier sur différentes zones géographiques : vous pouvez miser sur des ETF de type Monde (répliquant l’indice MSCI World) afin de diversifier en une fois sur des titres du monde entier

Examinez les rendements nets de frais

A capital garanti ou non garanti, la rentabilité de vos placements se joue sur les frais.

Deux catégories de frais sont à surveiller dans votre calcul de rendement net :

  • Les frais sur versements : imaginez un placement qui vous rapporte 1% annuel net d’impôt, mais sur lequel 3% ont été prélevés au moment du versement. Vous devez donc conserver le placement trois ans pour espérer revenir à votre mise de départ, et commencer à bénéficier réellement du rendement !
  • Les frais de gestion : en règle générale, les rendements annoncés sont nets de frais de gestion. Mais tout de même : si votre fonds en euros est géré pour 1% de frais annuels, cela fait 8% sur un horizon de 8 ans. Soit 8000€ pour un capital de 100 000 €

Conclusion 

En 2022, la notion même de rendement est devenue presque incompatible avec les notions de garantie et de sécurité.

Pour autant, nous n’avons en effet pas tous la même notion de risque. Ainsi la notion de placement sans risque n’est pas la même :

  • En fonction de votre appétence au risque : les uns sont prêts à encaisser des moins-values temporaires dans l’attente d’une remontée de leurs profits, quand d’autres jouent sur une sécurité à tout moment
  • En fonction de votre horizon de placement : à court, moyen ou long terme
  • En fonction de vos préférences : et de vos convictions par rapport à un actif que vous considérez être un réservoir de performance pour l’avenir (ex : cryptomonnaies)

Ainsi il y aura différentes manières de placer 5000 € à court terme selon le risque qui semblera acceptable au profil considéré :

  • Un profil prudent privilégiera les livrets réglementés. Le Livret A sera sa priorité car sa préoccupation est la sécurité du capital, quel que soit le rendement servi
  • Un profil prudent mais mieux renseigné privilégiera des parts sociales d’entreprises bien établies. Il pensera à des parts au capital d’une caisse locale d’une banque mutualiste bien rentable, type Crédit Mutuel ou Crédit Agricole. Ou alors une action versant un dividende généreux, type EDF et Orange.
  • Un profil équilibré mais fortement fiscalisé pensera à l’assurance-vie ou encore au PER, afin de déduire les versements de ses revenus fiscaux annuels
  • Un profil investisseur privilégiera un ETF de type NASDAQ ou DAX 40 afin de répliquer la performance de ces indices amenés à rebondir de 10-12% en 2022. Il n’aura pas peur de voir son placement évoluer en dents de scie, l’important restant la plus-value finale à fin 2022
  • Un profil plus offensif encore, voire joueur, privilégiera un investissement en crypto d’avenir, type Bitcoin ou Ethereum.

Plutôt que de viser le risque zéro dans l’absolu, il existe donc aujourd’hui des techniques qui vous protègent très fortement contre les risques en fonction de votre appétence au risque et votre horizon de placement.

La première de ces techniques reste la diversification.

Partager

Cet article vous a été utile ?

vos questions

Les questions fréquentes de nos utilisateurs

Parmi les placements à risque limité, le plus rentable est l’assurance-vie. C’est d’autant plus vrai si vous conservez ce placement au moins 8 ans, afin de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les gains générés par vos supports d’investissement. Une assurance-vie en gestion pilotée prudente pourra vous rapporter jusqu’à 8% annuellement, soit théoriquement jusqu’à 64% sur huit ans. Tandis qu’une assurance-vie à 100% en euros pourra vous servir jusqu’à 2% annuellement, soit jusqu’à 16% sur huit ans.

Le placement sans risque le plus avantageux est le fonds en euros de l’assurance-vie. En particulier les fonds en euros dits « dynamiques », sur lesquels les rendements atteignent les 3% annuels, avec capital garanti ! Parmi les plus intéressants, on trouve Suravenir Opportunités (présent sur Linxea Avenir) et Actif Général de SwissLife (présent sur Darjeeling). Ils combinent rendements boostés et avantage fiscal au bout de 8 ans. Cependant sur les meilleurs fonds en euros, il faut s’attendre à investir à hauteur de 20 à 50% du capital total dans des supports risqués.