Cours du bitcoin en temps réel : faut-il investir en 2021 ?

Douze ans après sa création, le réseau bitcoin gagne du terrain. En effet, ses utilisateurs se comptent par millions. Cette montée en puissance se justifie par plusieurs éléments dont l’explosion de son cours. 

Cette crypto passe de records à records depuis sa création. Le prix du bitcoin est ainsi devenu l’une des métriques phares pour mesurer son potentiel. 

Que faudra-t-il payer pour acheter des crypto-monnaies et plus précisément du bitcoin dans cinq ou dix ans ? Nous avons quelques éléments de réponse mais avant, revenons sur l’évolution du cours du bitcoin depuis sa création à nos jours.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.



Cours et valeur du bitcoin

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Le prix du bitcoin (BTC) sur le marché dépend de l’offre et la demande. A sa création en tant que système monétaire décentralisé, un bitcoin n’avait pas de prix officiel. A l’époque, son réseau  ne comptait que quelques utilisateurs dont Satoshi Nakamoto et quelques geeks comme Hal Finney, la première personne à avoir reçu une transaction bitcoin. Ensemble ils s’occupaient à signaler les bugs dans le code source du bitcoin tout en faisant les sauvegardes de sa blockchain sur leurs nœuds.  

C’est le 22 Mai 2010 que le BTC a eu son premier prix dans le monde réel grâce à un développeur du nom de Lazlo Hanyecz. Ce dernier avait, dans un post sur bitcointalk, proposé d’acheter deux pizzas d’une valeur de 25 dollars US pour 10 000 bitcoins, l’équivalent de 380 millions de dollars au cours actuel.

Quelque temps plus tard, avec l’apparition des plateformes d’échange, il est devenu facile de suivre l’évolution du cours du bitcoin. Les utilisateurs des plateformes d’échange proposent le prix du bitcoin (à l’achat comme à la vente). La moyenne obtenue de ces propositions dégage une référence mondiale de son prix.  

Cours (en euro) du bitcoin en 2013 

En Janvier 2013, le cours du bitcoin est passé d’à peine  10 euros un bitcoin à 198 euros (EUR) début Avril. Une chute de 80 % s’en est suivie. Après, le doyen des cryptos avait repris à la hausse pour atteindre les 880 euros avant de clôturer l’année au prix de 500 euros. Il a, à l’époque, été beaucoup influencé par la fermeture du marché clandestin Silk Road  et la crise chypriote.

Cours (en euro) du bitcoin en 2014

2014 a été une année difficile pour le bitcoin. Son cours est passé de 500 euros en janvier à 300 euros fin décembre, une baisse consécutive à la faillite de Mt Gox, la crypto-bourse la plus importante de l’époque et la répression de plateformes d’échange en Chine. La même année, la France et les Etats-Unis avaient accordé au bitcoin un statut fiscal, un pas important dans la reconnaissance des cryptomonnaies comme une classe d’actifs.  

Cours du bitcoin en 2015 

Début 2015, bitcoin est passé sous la barre des 150 euros en janvier. Pendant le même mois, Bitstamp se faisait dérober plus de 18 000 bitcoins. En Mai, Gavin Andresen avait tenté d’imposer l’augmentation de la taille des blocs provoquant une chute brusque du prix. Le BTC s’était vite rétabli, clôturant l’année autour de 400 euros. 2015 a vu naître une guerre sur son évolution technique. C’est la même année que le Lightning Network et Segwit ont été annoncés. 

Cours du bitcoin en 2016 

En 2016, le prix du bitcoin est passé de 400 euros à plus de 880 euros. Le 02 Août, Bitstamp avait encore été victime d’un piratage entraînant le vol de plus de 119 000 bitcoins. Pendant que la guerre technique suivait son cours en 2016, Blockstream et Acinq ont réussi les premiers tests du Lightning Network mais aussi, Segwit a été intégré à bitcoin core. 2016 fut en même temps une année des turbulences et d’ossification du réseau bitcoin. 

Cours (en euro) du bitcoin en 2017 

2017 a été pour sa part une année folle pour bitcoin et l’ensemble du marché crypto. De janvier à décembre, bitcoin est passé de 1 000 euros à plus de 16 000 euros avant de plonger pour clôturer l’année autour de 12 000 euros. Ce fut également l’année du boom des ICO (Initial Coin Offering) mais aussi, celle de la division qui a mené à la création du bitcoin cash. En fin d’année, Wall Street Journal avait annoncé les contrats à terme sur bitcoin au NASDAQ, juste avant la chute du cours. 

Cours du bitcoin en 2018 

Le 16 janvier, bitcoin (BTC) et l’ensemble du marché crypto ont subi une baisse, une tendance qui s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année. En effet, le 15 décembre, bitcoin a atteint son plus bas annuel de 2775 euros. Pendant ce temps, un débat sur les cryptos a eu lieu aux sénats américain et français le 06 et le 07 février mais aussi, Bakkt (une plateforme d’achat/vente du bitcoin) a été annoncée par l’Intercontinental Exchange..

Cours du bitcoin en 2019 

En 2019,  bitcoin et son Lightning Network ont fait l’objet de plusieurs évolutions techniques. En parallèle les Etats se liguaient contre la création des cryptos par des sociétés privées à l’instar de Facebook et son Libra (actuellement Diem) et Telegram avec son Gram. Du côté du prix, bitcoin est passé de 3200 euros début janvier à 12 000 euros en juin avant de clôturer l’année autour de 6000 euros. 2019 a donc été une année hautement volatile. 

Cours du bitcoin en 2020 

Krach boursier, helicopter money par la FED et la BCE pour soutenir la relance économique, troisième halving, forte exposition au bitcoin par Microstrategy et Grayscale, 2020 a été une année historique pour l’adoption du bitcoin, y compris par les investisseurs institutionnels. Ce phénomène a été boosté par la crise COVID19. Du côté du prix, bitcoin est passé de 6000 à 23 000 euros de janvier à décembre, dépassant son plus haut de 2017. 

Cours du bitcoin en 2021 

La tendance pour bitcoin de s’institutionnaliser se poursuit en 2021. Plusieurs entreprises cotées dont Tesla ont acheté des bitcoins pour plusieurs milliards de dollars US. Plusieurs banques ont eu la permission de proposer bitcoin à leurs clients. Le Salvador en a même fait sa monnaie légale le 9 juin dernier. Quant à son cours, il est passé de 23 000 à 54 000 euros avant de replonger autour de 24 000. BTC a ensuite repris à la hausse et rode actuellement autour de 32000 euros. 

5/5
C’est le meilleur broker du marché pour investir dans les crypto selon la rédaction.

Avec eToro, il est possible d'investir dans plus 16 des crypto-monnaies, dont les plus populaires: bitcoin, ethereum, ripple et litecoin.

Le mieux ? Ses tarifs compétitifs.

Plus de 15 millions de personnes en profitent déjà ! Il serait dommage de passer à côté.

NB: les crypto-monnaies sont disponibles via des CFD pour les utilisateurs situés en France.

👉 Consultez notre test complet

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Prédiction du cours et de la valeur du bitcoin 

L’historique du cours du bitcoin (btc) depuis sa création (2009) à nos jours peut faire rêver. La monnaie de Satoshi Nakamoto a vu son prix passer de de zéro à plus de 60 000 dollars (USD) en seulement douze ans. La question qui vaut de l’or est : que vaudra un btc dans le futur ? Les avis de plusieurs analystes divergent. En effet, de nombreux éléments entrent en jeu pour estimer la probable valeur du bitcoin dans le futur. Voici quelques scénarios.  

Prédiction du prix du bitcoin à court-terme 

Il est difficile de prédire le prix du bitcoin sur le court terme. Pendant que nous rédigeons ce papier, son cours s’établit autour de 33 600 euros (EUR). Dans ces conditions, bitcoin semble tiré d’affaires. En effet, pendant que les mauvaises nouvelles s’accumulent pour bitcoin (Désengagement de Tesla pour les paiements en BTC, energy FUD, interdiction du minage en Chine), son prix s’est effondré, passant de son pic autour de 54 000 euros (EUR) à 24 000 euros, soit une baisse de plus de 50% . Le prix du bitcoin gravite dans un canal entre 34 000 et 24 000 Euros mais sa prochaine direction court terme reste à déterminer. Une clôture hebdomadaire au-dessus de ce canal est la clé pour une continuation haussière. La clôture sous rendra le cours prisonnier de ce canal pendant encore plusieurs semaines. 

Prévision du prix du bitcoin à long-terme 

L’avenir du bitcoin sur le long terme semble bien tracé. En effet, l’étude de son prix depuis sa création permet d’avoir une idée sur l’avenir. Le prochain halving (division par deux de la récompense des mineurs) et la poursuite du Quantitative Easing (injection des liquidités sur les marchés) ne vont que jouer en faveur du bitcoin (BTC). Certains analystes prévoient un BTC à  plus de 100 000 dollars (USD) d’ici la fin de l’année. D’autres prédictions vont plus loin que ça. En effet, la modélisation long terme de l’analyste anonyme Plan B, le Stock-to-Flow model, prévoit un bitcoin à 1 million de dollar d’ici quelques années. La loi de Metcalfe quant à elle prévoit une croissance positive du cours du bitcoin à mesure que le nombre de ses utilisateurs va augmenter. 

En outre, ceux qui prédisent le prix du bitcoin ne sont pas des oracles. Personne ne sait en réalité ce que l’avenir réserve au bitcoin. Quoi qu’il en soit, sa valeur réelle dépendra de la robustesse de ses fondamentaux, de la confiance voire même la croyance lui attribuée par les masses. 


bitcoin miner la crypto

Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
abonnement newsletter droitdunet
Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.

Définition : la crypto bitcoin, c’est quoi ? 

Bitcoin est la première monnaie décentralisée. Il permet d’effectuer des transactions bon marché d’un point A à un point B (partout sur la planète) en moins de dix minutes et sans passer par un tiers de confiance. Aucune entité ne peut bloquer une transaction en bitcoins. C’est un système monétaire acéphale. A la place d’une autorité centrale, bitcoin repose sur un réseau accessible à tous. C’est un logiciel open source. 

Bitcoin a été annoncé le 31 Octobre 2008 par un post de Satoshi Nakamoto dans une liste de diffusion des cypherpunks, ces crypto-anarchistes qui, depuis les années 90, travaillent pour l’avènement d’un internet plus ouvert et respectueux de la vie privée. Son lancement s’en est suivi quelques mois plus tard, le 03 Janvier 2009.

L’identité du personnage derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto est un mystère. Entre-temps, bitcoin continue de s’affirmer non seulement comme une monnaie mais comme l’ovni technologique du 21ème siècle, la meilleure innovation depuis la création d’internet selon Ric Eldman, un conseiller financier de renom. 

Aujourd’hui, la capitalisation boursière du bitcoin avoisine les 1000 milliards de dollars. Il attire de plus en plus d’investisseurs institutionnels et même des pays souverains. En effet, le Salvador a fait du bitcoin une monnaie légale sur son territoire, cela au même titre que le dollar américain (USD). Mais qu’est ce qui justifie cette ascension du bitcoin (BTC) en si peu de temps ? Pour comprendre cela, jetons un œil sur l’histoire de sa création.

Historique de création 

Bitcoin est le résultat de plusieurs années de recherche. Dès les années 90, alors que l’apparition d’internet faisait couler encre et salive, les réflexions se sur ce qui allait devenir le bitcoin que nous connaissons étaient déjà en cours. A l’époque, les cypherpunks, un groupe de cryptographes (souvent anonymes) agissant par l’écriture du code, militaient contre le contrôle de l’information, la communication et même la monnaie par les Etats et des sociétés privées.  

Comme certains économistes autrichiens, les cypherpunks pensaient qu’il fallait séparer la monnaie de l’Etat pour arrêter l’inflation. Ils se sont alors donnés la mission d’utiliser la cryptographie pour construire un système monétaire décentralisé et impossible à bloquer. Cette quête a mené jusqu’à la création du bitcoin mais pour y arriver, il fallait résoudre un projet majeur : la double dépense sur internet. 

En gros, il fallait créer une sorte d’objet numérique non réplicable. A plusieurs tentatives, des cypherpunks ont tenté de créer de telles monnaies mais leurs projets se sont soldés par un échec. C’est le cas du projet b-money et de bitgold développés respectivement en 1999 par Wei Dai et en 2005 par Nick Szabo. 

Le 31 Octobre 2008, un pseudonyme du nom de Satoshi Nakamoto a, dans un post dans la mailing list des cypherpunks, partagé un document intitulé “Bitcoin : A Peer-to-Peer Electronic Cash System”. Ce dernier détaille comment allait fonctionner le bitcoin. Le réseau bitcoin a ensuite été mis en route le 03 Janvier 2009 par Satoshi Nakamoto. Il a évolué au fil du temps, sans s’arrêter et est devenu la cryptomonnaie la plus importante et solide que nous connaissons aujourd’hui. 

A quoi elle sert ? 

Bitcoin est une monnaie virtuelle. Comme l’euro ou le dollar US, il est utilisé comme moyen de paiement. Sa masse monétaire limitée à 21 millions d’unités en a fait un actif idéal pour se protéger de l’inflation. C’est pour cette raison que plusieurs investisseurs, surtout institutionnels, s’en servent comme réserve de valeur. Bitcoin est devenu avec le temps un actif de choix pour la diversification de portefeuille. Quant aux investisseurs Des investisseurs court terme, ils utilisent bitcoin pour spéculer sur son prix en faisant le trading. 

Bitcoin a également un usage non monétaire. En effet, sa blockchain, une sorte de grand livre distribué, peut être utilisé pour stocker certaines données ou pour signer numériquement les documents, etc. 

Blockchain du bitcoin: comment ça marche ? 

Comme nous venons de le voir, bitcoin fonctionne comme une unité de compte. Les transactions en bitcoins sont enregistrées sur une base de données décentralisée appelée la Blockchain. Oui, la technologie blockchain tant plébiscitée dans les médias pour son potentiel révolutionnaire n’est en réalité qu’un fruit de l’invention du bitcoin. Mais la blockchain c’est quoi ?

Blockchain signifie chaîne de blocs. Plus clairement,c’est une technologie de stockage et de transmission de données sans passer par un tiers de confiance. La sauvegarde des données de transaction en bitcoins se fait sur sa blockchain. Comment cela se passe pratiquement? 

Comme bitcoin est décentralisé, ce sont des milliers d’ordinateurs à travers le monde qui mettent en jeu leur puissance de calcul pour sécuriser et valider l’ensemble de transactions. Ils participent alors à une sorte de compétition pour trouver la solution à un problème mathématique complexe. L’ordinateur qui trouve la réponse regroupe plusieurs transactions dans un bloc qu’il relaie aux nœuds du réseau pour validation et sauvegarde sur le grand livre de compte distribué qu’est la blockchain. Chaque fois qu’un bloc est validé, l’ordinateur qui l’a trouvé (le bloc) est récompensé par les frais de transactions et des bitcoins fraîchement créés.

Ce processus est appelé minage. Comme vous l’aurez compris, il permet de valider les transactions, de sécuriser le réseau mais aussi d’assurer la création monétaire désinflationniste du bitcoin. En fait, chaque quatre ans environ, la récompense des mineurs est divisée par deux. Si aujourd’hui chaque bloc déclenche la création de 6.25 bitcoins (BTC), ce chiffre sera divisé par deux en 2024. Cet événement s’appelle le halving. 

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Comment se procurer de cette crypto? 

A l’ère où le minage n’est plus accessible au grand public, il existe plusieurs manières de se procurer du bitcoin. Voici notre petit guide sur le sujet.   

Se procurer cette crypto via des brokers 

Les brokers ou courtiers sont des plateformes qui servent de pont entre la finance traditionnelle et le monde des cryptos. Il s’agit généralement de sites en ligne qui, en échange de la monnaie fiduciaire, permettent à leurs clients d’acquérir des bitcoins ou d’autres cryptomonnaies comme ethereum

Une autre catégorie de broker permet également de mettre en relation les acheteurs et les vendeurs de cryptomonnaie. La plateforme la plus populaire s’appelle Binance. Il n’est pas le seul à proposer ce service. eToro, Libertex et Capital.com sont également des plateformes fiables. Les moyens de paiement les plus utilisés sur les brokers sont Paypal, la carte de crédit et le virement bancaire. 

Miner la crypto 

Le minage est la manière par excellence de se procurer du bitcoin. A la création du bitcoin, il était possible pour un simple ordinateur de participer au minage. Cependant, avec l’industrialisation du secteur et la croissance du réseau, il est devenu impossible pour un simple ordinateur de miner. Des individus plus fortunés peuvent toujours se lancer dans l’activité sans demander la permission. C’est une industrie libre. 

Faucet bitcoin

Des bitcoins peuvent être obtenus grâce à un faucet. Un faucet est un site ou une application qui propose de distribuer des bitcoins gratuitement. Les faucets ont joué un rôle très important dans la démocratisation du bitcoin. Des milliers de personnes ont testé bitcoin pour la première fois en passant par ces applications. Aujourd’hui, les faucets bitcoin sont rares sur la toile. Pour en trouver un à ce jour, il faut faire beaucoup de recherches combinées à un  peu de chance. 


Wallet bitcoin: comment trouver ? 

Pour encaisser du bitcoin (BTC), il faut au préalable configurer un wallet ou portefeuille bitcoin. Un wallet est une application ou un support physique qui permet d’afficher le solde en BTC, gérer les clés privées et les adresses bitcoin. Il peut aussi faciliter la sauvegarde des données de transaction ou même permettre de placer un commentaire sur une transaction.  

Un cold wallet (portefeuille physique) est plus sécurisé. Le plus populaire sur le marché c’est le français Ledger. Il existe d’autres marques dont Trezor, Cool Wallet, etc. Les hot wallets sont hébergés sur des sites en ligne et moins recommandés pour stocker des gros montants. Il s’agit notamment Electrum, Blockchain wallet ou encore Trust wallet, le portefeuille maison de la plateforme Binance. 


Avis : faut-il investir dans bitcoin ? 

Faut-il investir dans bitcoin maintenant ? Avant tout investissement, il est important de faire vos propres recherches. Cependant, notre avis est que bitcoin est un actif  trop jeune, ce qui en fait une excellente opportunité mais aussi, un actif trop risqué. 

Opportunité 

Bitcoin est trop volatil sur le court terme, un attribut trop apprécié par les amateurs du trading. Ces derniers surfent sur la volatilité pour spéculer sur son prix à court terme.  En outre, comme vous pouvez le constater sur l’historique du prix, bitcoin peut constituer un bon placement pour l’investissement long terme. Avec les institutionnels et les Etats qui se lancent dans l’aventure, il semble avoir de beaux jours devant lui.  

Risques 

L’investisseur dans bitcoin n’est pas non plus à l’abri du risque. Les plus grands dangers pour bitcoin sont l’isolement par des réglementations hostiles, le risque permanent de piratage d’une grosse plateforme d’échange ou  d’exploitation d’un bug sur le protocole bitcoin. Ces deux derniers scénarios peuvent entraîner une perte de confiance au bitcoin et de facto un effondrement brutal de son cours. Le risque de perte des clés privées est aussi important à prendre en compte. Elle peut entraîner une perte définitive de vos précieux bitcoins.  

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Conclusion et avis final sur l’ethereum

Conclusion et avis final sur le bitcoin

De bloc à bloc, bitcoin continue de faire son chemin. Son cours ne fait que grimper, un signe positif pour les investisseurs à long terme. Le réseau Bitcoin (sa blockchain) fait partie des logiciels les plus sécurisés au monde. Il s’ossifie chaque année qui passe à travers les moments difficiles et les améliorations de son code. Son adoption s’accélère à une vitesse grand V. Pour preuve, 2020 a vu les grandes entreprises cotées embrasser le sujet. Pour la première fois, un État, le Salvador, en a fait sa monnaie légale. Bien qu’on ne puisse pas prédire avec certitude la couleur de son avenir, il est probable qu’à l’ère du numérique,  bitcoin continue de s’affirmer comme de l’or 2.0, un actif  de choix dans tout portefeuille diversifié. 

Romain
Les derniers articles par Romain (tout voir)
    Partager l'article :
    Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
    abonnement newsletter droitdunet
    Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.