Article écrit par Chanelle
6 Dec 2022 @ 7:24am
Partager

SOMMAIRE

Investissement et petit budget ne sont pas incompatibles. Loin de là ! Investir 100 euros représentent un bon départ, et économiser 100 euros par mois pour les placer progressivement est une méthode qui a fait ses preuves. C’est suffisant et cela ne vous met pas en danger. Après tout, la règle d’or d’un investissement financier n’est-elle pas “n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre” ? Examinons cela avec les différents placements possibles avec 100 euros.

Investir sur XTB 82% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur

Investir 100 euros en Bitcoin et crypto monnaies

Il y a selon nous trois manières d’investir 100 euros sur le Bitcoin et les autres cryptomonnaies, allant du long terme au court terme :

  • Investir 100 euros en jetons BTC : puis programmer un achat de 100 euros à chaque fin de mois (ou début de mois), et les conserver sur un portefeuille en attendant le prochain marché haussier.
  • Investir 100 euros en altcoins variés : et les placer en “staking”, qui consiste à les mettre à contribution sur leur propre blockchain en échange d’intérêts réguliers. Le Bitcoin ne permet pas le staking.
  • Acheter un ETF
  • Trader 100 euros en BTC et altcoins : à condition d’être à l’aise avec les graphiques, vous pouvez vous mettre au day trading. A éviter si vous êtes totalement novice !

Investir 100 euros en BTC et faire du “dollar cost averaging” (DCA)

C’est la méthode la plus simple, qui vise essentiellement le long terme. Le DCA fait référence à l’investissement programmé. Vous allouez une somme fixe (ex : 100 € toutes les fins de mois) pour investir dans des BTC, en respectant des intervalles réguliers. Les américains parlent également du DCA Bitcoin sous le nom de “stacking sat”, littéralement empiler les satoshis (1 satoshi = 0,00000001 bitcoin, ndlr).

La majorité des crypto-bourses ont une fonctionnalité de DCA. En quelques clics, on peut donc investir en BTC en programmant un virement. Binance propose par exemple Auto Invest 2.0, Stackinsat propose son Plan d’épargne BTC, Coinhouse son Coinhouse Saving, etc.

Si vous souhaitez investir vos premiers euros sur les cryptomonnaies, c’est la meilleure chose à faire. Investir en DCA vous permet d’accumuler des bitcoins sans vous soucier du point d’entrée. De cette manière, vous répartissez le risque avec des points hauts et des points bas. En contrepartie, le rendement espéré est plus modeste, mais plus prévisible.

Investir 100 euros en altcoins et faire du “staking”

Le “staking” est une manière d’investir ses cryptomonnaies sur la blockchain, en acceptant qu’elles y soient bloquées durant une durée de 3 à 12 mois. La logique du staking est liée à la sécurité du réseau lui-même : plus il y a de déposants, plus il est difficile pour un hacker de prendre le contrôle du réseau (il faudrait en effet prendre le contrôle de centaines de portefeuilles simultanément). En échange, les “stakers” reçoivent automatiquement une partie des frais payés par ceux qui utilisent le réseau, en fonction de la quantité de jetons immobilisés dans leur portefeuille de staking.

Aujourd’hui, toutes les crypto-bourses permettent à leurs clients d’investir leurs cryptos sur le staking, sans quitter la plateforme. Plus techniques, les portefeuilles de stockage de cryptos permettent également d’investir des cryptos via une interface de staking mobile ou l’extension de navigateur web. Les portefeuilles Metamask, Trust Wallet, Exodus et Coinbase Wallet sont les plus connus par les stakers.

Notez que le Bitcoin n’est pas une blockchain sur laquelle le staking est possible. Le staking est seulement possible sur les blockchains dites “à preuve d’enjeu” :

Investir sur XTB 82% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur

Investir 100 euros en day trading sur les cryptos

C’est l’option la plus intéressante si vous avez une expérience en trading Forex et Métaux. On se concentre sur des prises de position de quelques heures à quelques jours. Par exemple, l’objectif est d’investir sur la paire BTC/USD pour capter un mouvement journalier du bitcoin de 500 points (ex : de 16 000 à 16 500).

XTB est l’un des brokers favoris pour faire du day trading de cryptomonnaies. Il est question d’investir via un instrument appelé CFD. Le CFD est un instrument financier directionnel : vous pariez à la hausse ou à la baisse, et l’ouverture d’une position est possible avec une mise de 100 euros.

xtb page dacceuil

Si les CFD sont si populaires, c’est en raison de l’effet de levier. Chez le broker XTB par exemple, ouvrir une position de 200 € est possible avec une mise de seulement 100 €. On dit qu’il y a un “levier de 1:2”. En cas de gain, vous empochez néanmoins la totalité des gains dus sur la position. Très rentable mais assurément risqué pour les débutants !

Investir 100 euros en Bourse

100 ou 100 000 euros, sur une période de 10 ans, aucun placement financier ne bat les actions. Mis à part les cryptomonnaies peut-être, une classe d’actifs émergente, qui existe depuis 2010. En Bourse, on peut investir en visant le long terme, mais aussi le court terme. Explications.

Investir 100 euros en Actions

Un petit budget n’a jamais été un obstacle pour investir en Bourse. Avec 100 euros, on peut investir sur l’action Renault (33 €), Française des Jeux (37 €), Total (57 €) sur la Bourse de Paris. Et si votre broker actions le permet, vous pouvez investir sur une fraction d’action Apple (150 €) ou Tesla (182 €).

Le problème est qu’avec un budget aussi serré, vous serez limité à une poignée d’actions, sachant qu’un broker fixe un minimum d’investissement (20 à 50 euros). Un autre problème est que vous ne serez pas en mesure de diversifier correctement, une règle d’or pour investir en Bourse.

Dans un portefeuille diversifié, les titres n’évoluent pas tous dans le même sens. Investir sur 10 actions bancaires européennes, par exemple, est un mauvais exemple de diversification. Il faudrait plutôt un panier de titres :

  • issus de secteurs d’activités non dépendants (ex : Banque – Santé – Alimentaire),
  • issus de zones géographiques différentes (ex : Etats-Unis, Asie, Europe),

C’est la seule manière de préserver la performance à long terme, tout en réduisant le risque.

Heureusement, on peut investir sur les ETF. Les ETF sont des fonds investis en dizaines, centaines d’actions, et donc immédiatement diversifiés.

Investir 100 euros en ETF

Voyez les ETF comme des paniers d’actions cotés en Bourse. Un ETF CAC 40 est un véhicule d’investissement, dont les fonds sont investis sur les 40 actions des entreprises qui composent l’indice boursier de référence en France. Même chose pour un ETF répliquant l’indice S&P 500 des 500 plus importantes entreprises américaines. Ou un ETF MSCI World 1000.

etf bitcoin

100 euros suffisent pour investir sur un premier ETF. Le broker XTB propose par exemple plus de 330 ETF, avec un gros avantage sur ses concurrents : 0% de commission.

Il est recommandé d’investir sur les marchés boursiers américains pour vos premiers ETF. D’abord pour des raisons de diversification. Les indices suivis (S&P 500, Nasdaq 100, etc.) sont mieux répartis sectoriellement. Par exemple, le S&P 500 intègre autant de banques que d’entreprises agroalimentaires et de constructeurs automobiles. Ensuite pour leur résilience, car les marchés US bénéficient du statut du dollar comme valeur refuge. Nous le voyons avec le conflit russo-ukrainien : alors qu’une récession était attendue, les Bourses américaines sont déjà en plein rebond, tout le contraire des marchés européens.

Investir sur XTB 82% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur

Investir 100 euros en ETF capitalisants

Investir 100 euros par mois sur un ETF Acc S&P 500 (capitalisant) se révèle plus profitable après 5 – 10 ans qu’investir sur un ETF Dist S&P 500 (distribuant). En effet, les ETF dits “Acc” ou “Capitalisants” accumulent et réinvestissent les dividendes détachés par les titres de sociétés détenus par le fonds. L’idée est donc de se passer de la rente mensuelle (ou trimestrielle ou annuelle) liée à ces dividendes pour tirer le meilleur parti des intérêts composés.

L’autre avantage d’investir sur les ETF capitalisants est que cela vous évite de passer par la case impôt. En effet, si un broker comme XTB vous verse automatiquement les dividendes sur un ETF distribuant, il est impératif que vous les déclariez au printemps suivant.

Comment faire fructifier 100 euros en day trading sur les Actions

Encore une fois, le day trading est l’option la plus intéressante si vous avez une expérience en trading Forex et Métaux. Mais c’est une activité qui requiert d’investir un minimum de temps en formation et en trading sur démo. L’argent n’est pas vraiment un obstacle, investir 100 euros pour faire du trading d’actions représente un bon premier pas une fois lancé avec un compte réel.

Comme sur le day trading de cryptos, ce sont des CFD qui sont utilisés pour trader des actions cotées en Bourse. Les CFD actions sont disponibles chez XTB, où l’ouverture d’une position sur un CFD Apple ou un CFD Microsoft est possible avec une mise de 100 euros.

Le day trading sur les actions est une activité très rentable pour ceux qui se professionnalisent. Mais elle exige de se former. Comptez a minima 6 mois pour évoluer en mode démo, sur une plateforme démo comme celle de XTB qui simule le trading avec de véritables données de marché. Sachez que si vous n’êtes pas rentable en démo, il y a peu de chances que vous le soyez une fois en réel.

investir 100 euros

Investir 100 euros en crowdfunding

Les plateformes de crowdfunding telles que Homunity proposent un “catalogue” de projets immobiliers. Parmi ceux-ci, un marchand de biens a par exemple besoin de 600 000 euros pour un projet de construction d’entrepôts logistiques à louer à des professionnels. Ces 600 000 euros représentent son apport en fonds propres pour compléter une levée de fonds auprès de banques de la place.

Homunity vous permet d’investir sur ce projet dès 100 euros, pour une durée de 36 mois et un rendement de 13%. Le projet est ouvert à tous les utilisateurs de sa plateforme, jusqu’à réunir les 600 000 euros espérés. Soulignons ici que vous ne devenez propriétaire d’une part du bien. Vous n’encaissez pas non plus de loyers. Il s’agit tout simplement d’un prêt rémunéré.

Cet exemple d’opération de crowdfunding immobilier est typique, environ 70% du marché du crowdfunding en France. Et le marché est ultra-dynamique: de 167 millions d’euros en 2015, la collecte est passée à près de 2 milliards d’euros en 2021.

Les différents placements en crowdfunding

Plusieurs “branches” de crowdfunding existent :

  • Le crowdlending permet à des PME françaises de se financer auprès de particuliers. Il s’agit généralement de projets qui ne sont pas finançables auprès de banques.
  • Le crowdequity permet à des startups ou des PME non cotées d’ouvrir leur capital à une multitude de petits épargnants. Une manière pour les fondateurs de garder la main sur leur entreprise, en évitant l’arrivée d’un gros actionnaire.
  • Le crowdfunding immobilier, tel l’exemple expliqué plus haut, qui concentre la majorité de la collecte en France.
Investir sur XTB 82% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur

Où et comment fructifier investir 100 euros en crowdfunding ?

Si nous avons choisi d’investir sur Homunity, c’est parce qu’il s’agit de l’une des plateformes avec le taux de défaut le plus faible. Investir sur ce type d’opération n’est en effet pas sans risques. Les projets financés peuvent échouer, ou être en proie à des difficultés de paiement.

Il existe une poignée d’autres plateformes sur lesquelles vous pouvez investir : October, Anaxago, Enerfip, Raizers, … Toujours avec des tickets d’entrée de 100 à 1000 euros.

Investir 100 euros via un livret d’épargne

Le livret est sans risque, mais peu rémunérateur. On peut affirmer que le Livret A est le péché mignon des Français, qui y ont entassé plus de 15 milliards d’euros en 2021. 2022 est aussi parti pour être une année record. Le mois de septembre 2022 en est une belle illustration, avec une collecte de 2,7 milliards, 10 fois le montant enregistré en septembre 2021.

C’est bien connu, l’idéal est d’avoir sous la main 3 à 6 mois. Vous pouvez donc commencer par remplir votre Livret A, plafonné à 22 950 euros.

A raison de 100 euros placés par mois, au taux actuel de 2%, vous obtiendriez théoriquement un capital de 13 260 euros au bout de 10 ans. Dans le détail, 12 000 euros de capital et 1260 euros d’intérêts. Rappelons que le Livret A n’est pas fiscalisé, vos intérêts étant nets d’impôt.


Conclusion

Si vous débutez en épargne, il est recommandé d’investir vos 100 euros économisés par mois sur un livret. L’idée est d’avoir des disponibilités égales à 3, 6 mois de revenus sur un Livret A. En cas de besoin urgent, ces liquidités vous permettent de parer à un coup dur ou une dépense imprévue.

Ensuite, il est temps de prendre un peu plus de risques. Un placement en actions s’impose naturellement, car très rentable sur 5 à 10 ans. On peut investir sur quelques ETF actions sur le marché américain, à loger dans un PEA pour ne pas payer d’impôt sur les dividendes et les plus-values. Alternativement, on peut investir sur ces ETF par le biais d’une assurance-vie.

Si vous êtes plutôt conservateur, nous déconseillons d’investir dans le crowdfunding. Pour l’heure, cette classe d’actifs reste un peu trop risquée, au regard de ce qu’elle peut rapporter.

Pour finir, le day trading reste l’activité la plus rentable. Mais elle exige d’investir du temps dans la préparation. Comptez a minima 6 mois pour évoluer en mode démo, sur une plateforme telle que XTB. Car si vous n’êtes pas rentable en démo, il y a peu de chances que vous le soyez une fois en réel.

82% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur
Partager

Cet article vous a été utile ?

vos questions

Les questions fréquentes de nos utilisateurs

Oui, absolument, le meilleur moment pour investir est maintenant. Placements sans risque (livrets d’épargne), en Bourse (actions, ETF) et placements alternatifs (Bitcoin et altcoins) sont accessibles même avec 100 euros. A vous de choisir selon votre profil, nous vous donnons quelques pistes dans cet article.

Investir dans un livret d’épargne pour commencer, afin de se constituer une épargne de précaution. Puis sur une assurance-vie, dans des fonds cotés en Bourse (OPC, ETF). Dans les cryptos aussi, pour investir avec davantage de risque. Nous décortiquons toutes ces possibilités dans notre article.

Investir 100 euros par mois est suffisant. Si la somme semble modeste, les intérêts composés permettent de transformer une épargne de 100 euros par mois en 14 109 euros de capital au bout de 10 ans, à un taux de 2%. Plusieurs placements vous servent un tel rendement, lisez notre article pour en savoir plus.