Article écrit par Sébastien Mareuil
25 Mar 2022 @ 11:41am
Partager

Le stop & Loss est primordial dans l’apprentissage du forex.

Lorsque l’on se lance dans le trading en ligne, le but est d’investir afin de gagner un maximum d’argent. Parallèlement, on a également peur de perdre de l’argent.

Pour atteindre ces objectifs indissociables, différentes stratégies doivent être mises en place.

Il est notamment judicieux d’adopter le Stop Loss, une stratégie permettant de limiter les pertes.

Comment ça fonctionne ?

Le Stop Loss

ℹ️ Le Stop Loss (ou ordre Stop ou encore ordre à limite de déclenchement) est un outil qui se dédie aux adeptes du trading en ligne.

Comme son appellation l’indique, il s’utilise pour stopper les pertes.

Chaque trader peut alors paramétrer cet instrument à son gré : il décide la limite de pertes qu’il est prêt à endosser par rapport à son capital.

En adoptant le Stop Loss, il ne faut pas considérer cet outil comme un frein à l’évolution du trader.

💡 Au contraire, c’est un excellent moyen de protéger le capital, surtout lorsque l’on a tendance à se laisser transporter par les émotions.

Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Placer un ordre Stop

Un ordre Stop est placé dans le but de se protéger d’une éventuelle dégringolade de la valeur d’un actif (qu’il s’agisse d’actions ou d’autres titres financiers).

Grâce au Stop Loss, le trader peut définir le montant maximal qu’il est prêt à perdre dans le cas où les tendances n’évoluent pas en sa faveur.

En pratique, lorsqu’un tel ordre est placé, un actif est acheté ou vendu de façon automatique lorsque sa valeur a atteint une certaine limite. De cette manière, les risques de perte sont réduits.

📱 Le Stop Loss se retrouve surtout dans le Forex sur l’ensemble des traders comme Admirals ou eToro par exemple.

stop loss guide

Comment bien utiliser l’ordre Stop ?

Mais comment alors bien placer ce type d’ordre et profiter pleinement de ses avantages ?

C’est essentiel dans tout apprentissage du trading.

➡️Il est important de tenir compte de différents paramètres pour l’exploiter au maximum. D’abord, il faut prendre en considération la volatilité de l’actif.

Si ce dernier fluctue beaucoup, il faut choisir un palier assez éloigné du cours du moment pour éviter que l’ordre Stop ne soit enclenché trop vite.

Il est aussi judicieux de ne pas perdre de vue les objectifs en termes de placement et de rendement.

Ainsi, si l’on escompte par exemple un gain de 25 % sur une période de 6 mois, il ne faut pas placer un ordre Stop à 3 % de perte : sur 6 mois, il y a encore largement le temps pour atteindre l’objectif.

Pourtant, le Stop Loss serait déclenché assez vite. Enfin, il est aussi judicieux de bien observer l’évolution des actifs auxquels on s’intéresse.

L’objectif est d’analyser leur résistance ainsi que leur support.

💡 Il est alors recommandé de placer un Stop Loss plutôt au-dessous d’un support important.

En définitive, le Stop Loss évite au trader d’avoir à surveiller tous les jours la façon dont ses actifs évoluent.

Ce qui se révèle particulièrement intéressant en cas d’impossibilité d’accéder au compte de trading en ligne.

Si vous êtes nouveau sur le trading en ligne, n’hésitez pas à utiliser l’ordre Stop sur des actifs à fortes volatilités pour limiter vos risques et pourquoi ne pas commencer avec eToro en observant les meilleurs traders ?

etoro logo
eToro
Découvrir
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Investissez dans les actions ou les crypto grâce à eToro. Plus de 3 000 Actions, + 15 Forex, + 70 Cryptos, + 260 ETF sont disponibles !

Bénéficiez de la politique Zéro Commission sur les actions.

Copiez les meilleurs traders de eToro grâce à la plateforme de copy trading. Ou investissez avec une vision long-terme.

Ouvrir un compte sur eToro
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Faut-il utiliser le stop loss ?

👍 Le Stop Loss est sûrement l’outil indispensable et incontournable du trader qui applique un money management sain.

Nous allons mettre en avant les avantages et les inconvénients de cet outil d’aide à la gestion du risque.

Il est essentiel que tous les traders prennent le temps d’apprendre le trading forex avec le stop loss. C’est également très utile pour acheter des actions.

Avantages de l’ordre stop loss

3 avantages majeurs à appliquer une stratégie de stop loss trading :

  • Par définition, il limite le niveau de perte de capital et contribue à un money management pérenne et raisonnable
  • Le Stop Loss est un excellent indicateur de performance. Si le cours défini est touché, la transaction est considérée comme perdante
  • Ce type d’ordre fait partie du package gratuit de toutes les plateformes et courtiers en ligne confondus
    • Par ex, en trading CFD chez eToro ou XTB
    • en trading de cryptomonnaies avec le stop loss Binance ou le stop loss Kraken
    • en courtage d’actions avec le stop loss DEGIRO ou le stop loss Bourse Direct

Inconvénients des Stops loss

L’ordre stop loss n’est pas exempt de quelques inconvénients :

  • Placer des stops loss n’est pas une garantie contre les gaps (distance importante) potentiels entre les prix de fermeture et d’ouverture des marchés financiers
  • L’utilisation du stop loss peut conduire à des fermetures de positions répétitives alors que le trader est dans la bonne tendance
  • Le stop loss est parfois payant chez certains courtiers

Erreurs communes en stop loss

Quelles sont les erreurs les plus communes commises par les traders dans l’utilisation du stop loss ?

📱 Nous allons donner quelques exemples pour éviter de répéter des scénarios identiques.

Exemples d’erreurs en stop loss

1. Ne pas déterminer le niveau de stop en amont.

  • L’erreur certainement la plus répandue chez les traders débutants qui n’ont pas encore pris conscience de l’importance de leur money management
  • Imaginons le cours de la paire EUR / USD (marché du forex) avec un niveau d’entrée de 1,29000. En réalisant le calcul adéquat, on peut définir qu’un stop limit à 20 pips en dessous (soit un cours de clôture à 1,2980), avec un pip à 1€, équivaut à une perte d’un montant 20€. Cette valeur de point dépend du nombre de lots
  • MetaTrader propose un outil gratuit pour affiner ce calcul et le prix des pertes
  • En position vendeuse, la distance de 20 pips est située au dessus du prix d’entrée (soit 1,3100)

2. Placer l’ordre aléatoirement.

  • Il est indispensable de définir le point d’invalidation dans sa stratégie de trading
  • A partir de ce dernier, un investisseur est en mesure de déterminer la taille de position en fonction du niveau de stop et de risque toléré

3. Bouger le stop après l’ouverture de sa position.

  • Cela revient à remettre en cause toute la stratégie établie avec une exposition au risque potentiellement accrue
  • Le cas échéant, si une tendance se consolide, il est possible d’utiliser un stop loss suiveur
Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Bonnes pratiques en stop loss

Nous allons désormais mettre en avant les bonnes conduites à tenir dans l’utilisation du stop loss.

Exemple d’une réussite en stop loss

En position d’achat :

  • Le cours d’un actif progresse par cycle sur le marché
  • Il peut être bon de repérer le prix le plus bas atteint et de le définir comme stop loss provisoire
  • Sur DAX 30 (marché indiciel), une tendance haussière se dessine
  • Le cours précédent le plus bas est de 22540 points
  • Il est possible d’entrer à 22570 points est de déterminer un stop à 22540 points, soit une distance de 30 pips en dessous

En position de vente :

  • Il suffit de prendre la méthode précédente et de l’inverser
  • Soit le dernier sommet atteint est à 22570 points
  • Le trader se place en vente à 22540 points et de positionner son stop loss à 22570 points, soit 30 points au dessus

Ne pas le mettre trop près du prix d’entrée :

  • C’est s’exposer à un énorme risque de perte de capital car la volatilité peut être importante et venir toucher le stop limit défini alors que la tendance prévue est bonne
  • Plutôt choisir de le mettre 22550 points plutôt que 22560 pour reprendre notre exemple

Remonter le stop au cours d’ouverture si le trade se passe comme anticipé :

  • Cela permet de verrouiller la position et de se garantir une perte à zéro
  • Soit en position d’achat, glisser le niveau de stop loss à 22570 points. Ou 22540 points en cas de vente
Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Le Stop Loss Take Profit en trading

Qu’est-ce que le Stop Loss Take Profit en trading ?

Ce sont les 2 facettes de la même pièce.

ℹ️ Cette stratégie vise d’un côté, comme nous l’avons vu dans la définition du Stop Loss, à une protection face à un certain niveau de perte de capital, et à verrouiller un certain montant de gain avec le Take Profit.

Ces 2 ordres offrent un grand confort aux traders puisqu’ils évitent une grande partie des erreurs induites par la psychologie du trader :

  • ne pas reconnaître une mauvaise décision
  • chercher à tout prix un meilleur gain sur un placement

Le Stop Loss et Take Profit permettent de ne pas tomber dans le piège de la volatilité.

Ces 2 niveaux doivent s’intégrer dans une stratégie de trading établie et un money management strict pour une protection durable d’un placement en Bourse.

👍 De plus, cette méthode fait gagner un temps considérable dans une session de trading puisqu’il n’est plus nécessaire de rester devant son écran pour suivre le déroulement des trades.

Il est vrai qu’en cas d’une tendance très forte, verrouiller ainsi les prix d’entrée et de clôture peut empêcher de profiter à fond d’une tendance haussière (à l’achat) ou baissière (à la vente).

Le cas échéant, il est toujours possible de passer un nouvel ordre, après une nouvelle analyse technique, avec un nouveau niveau de Stop Loss et de Take Profit.

stop loss take profit

Le Stop Loss en scalping

Nous l’avons largement souligné : le Stop Loss est un allié puissant dans toute forme de trading.

📱 Il sert à s’offrir l’assurance d’une stratégie de protection de capital et réduire ainsi les pertes, à court, moyen et long terme. Pourtant, il prend encore plus de sens en scalping.

C’est le fondement d’une stratégie à court terme pour se garantir de belles performances rentables sur un grand volume de positions.

Par exemple, la grande volatilité du forex (paires de devises) offre énormément d’opportunités dans une unique session.

➡️ Pour éviter de flamber sur les marchés financiers (ce qui peut vite arriver), le Stop Loss a toute sa place, voire est incontournable. Le niveau de risque toléré est respecté.

Les pertes sont jugulées au minimum du money management.

L’évaluation de l’efficacité d’une stratégie est quasiment instantanée.

Scalping et Stop Loss sont indissociables pour tout trader qui tient à durer longtemps en Bourse

Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Placer un Stop Loss sur MetaTrader: comment faire ?

👍 MetaTrader est le logiciel favori des brokers forex et CFD.

Sa simplicité d’utilisation, sa grande flexibilité et ses outils intégrés offrent un grand confort pour les utilisateurs.

Placer des Stops Loss sur MetaTrader est donc simple.

📱 La méthode varie d’un broker à un autre, mais le déroulement est identique.

  1. Choisir l’actif à trader : forex, action, indices, cryptomonnaies
  2. Après analyse technique, définir les ordres à passer : achat ou vente
  3. Déterminer le prix d’entrée et l’effet de levier
  4. Définir le Stop Loss (dans le terminal de passage d’ordres) avant ouverture de la position
  5. Ou définir la limite après ouverture directement sur le graphique
  6. Suivre l’évolution du trade en repérant les différents repères :
  • prix d’entrée en noir
  • stop loss en rouge
  • take profit en vert

Stop suiveur: c’est quoi ? Définition

Le stop suiveur, ou trailing stop, est un ordre stop loss qui suit le cours réel du marché d’un actif, et qui se bloque lorsque la tendance va à l’encontre de la projection réalisée.

➡️ En d’autres termes :

  • En position d’achat, le stop suiveur grimpe en même temps que le cours de l’actif. Puis maintient son niveau si le prix baisse. D’une manière identique à un stop loss classique, si le niveau maximal de points défini est atteint, la position se clôture en autonomie
  • En position de vente, le trailing stop fonctionne à l’envers. C’est-à-dire qu’il suit la baisse du cours du marché. En cas de hausse, il se bloque en attendant la prochaine évolution

Un investisseur  peut, chez certains brokers, allier les différents stops –  stop loss et stop suiveur – afin de se donner une assurance d’une protection un peu plus marquée de ses positions.

MetaTrader l’inclut dans son Terminal de calcul.

💡 eToro et Admiral Markets le proposent tous 2 gratuitement.

Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Stop Loss : le pour et le contre

Les pertes constituent un risque indissociable de l’activité de trading ou d’investissement en bourse ; lorsqu’elles surviennent, il vaut mieux qu’elles soient les plus petites possible. Le stop loss est cet outil de gestion de risque qui permet de limiter ces pertes ou de définir le niveau maximum de pertes toléré sur un trade. Voici ses avantages et inconvénients.

Avantages
  • Limitation des pertes sur les trades en cas d’évolution défavorable des cours
  • Pas besoin de surveiller le trade une fois le stop loss indiqué
  • Définition possible en valeur ou en pourcentage de la valeur de l’investissement
  • Réduction du stress et des émotions liés au risque de perdre du capital en trading
  • Assurance gratuite (aucuns frais exigés pour le définir sur un trade)
  • Aide à la prise de décision moins émotionnelle (ne pas espérer, par amour pour un actif, que ce dernier connaîtra une reprise alors que son cours ne cesse de chuter)
  • Moyen de garantir des plus-values lorsqu’il est utilisé sous sa forme stop suiveur
Inconvénients
  • Possibilité d’activation rapide et de perte s’il est fixé à un niveau trop bas
  • Empêche de profiter d’une éventuelle reprise du cours de l’actif
  • Non autorisé par certains courtiers sur certains actifs
  • Niveau minimum (distance minimale entre le cours de l’actif et le cours stop loss) souvent imposé par certains courtiers

Les avantages des Stop Loss en période de crise

Les périodes de crise se caractérisent souvent par une baisse considérable des cours sur une longue période. Si cette prémisse est claire et acceptée de tous, alors, sans besoin de rentrer dans le débat entre les partisans et non-partisans du stop loss, il est évident que ce stop loss est très utile en période de crise.

Prenons l’exemple de l’ouverture d’une position acheteuse en trading ou d’un investissement classique en bourse (acheter un titre pour espérer tirer profit de sa prise de valeur). En fixant un stop loss qui s’active dès le début de la crise – plus le niveau stop est bas plus vite il s’activera lorsque les cours baissent – le trader ou l’investisseur enregistre une perte minime. Il ne stress pas à cause de la crise.

Même si la chute des cours intervient assez rapidement pour que le trader / investisseur ait le temps de réagir, le stop loss est exécuté et la position est clôturée automatiquement par la plateforme de trading.

Pourtant, sans stop loss, l’investisseur peut laisser sa position ouverte en espérant une reprise rapide des cours (retour à la hausse). Cela est peu probable de se produire puisqu’il s’agit d’une période de crise et non d’un simplement renversement soudain et passager du marché.

Aussi, sans stop loss, l’investisseur devra se connecter lui-même sur la plateforme de trading ou d’investissement de son courtier pour clôturer sa position. S’il a des difficultés d’accéder à son compte, le temps qui s’écoule jusqu’au moment où il accède à son compte et clôture sa position peut lui faire perdre beaucoup d’argent en période de crise.

Par ailleurs, les avantages du stop loss évoqués plus haut sont également valables pour les périodes de crise.

Scénario idéal d’usage du stop loss en période de crise

Voici un scénario idéal qui permet de se rendre compte de l’avantage du stop loss en temps de crise : vous achetez un actif et joignez un ordre stop loss à cet ordre d’achat. Vous limitez votre perte à 15 % de votre investissement via ce stop loss.

La crise s’installe, les cours chutent. Votre position est clôturée dès que cette chute vous fait perdre 15 % de votre investissement (dès que le stop loss est activé / exécuté).

Les cours continuent de chuter jusqu’à atteindre 50 % du cours d’avant crise (vous n’aurez perdu que 15 % malgré cette chute de 50 %). Lorsque la crise s’achève et que les cours sont bas, vous rachetez de nouveau l’actif qui connaîtra sans doute une reprise.

Vous vous évitez ainsi une perte de 35 % (50 % – 15 %) comparativement à celui qui n’aurait pas vendu le titre tôt ou utilisé le stop loss.

Ouvrir un compte sur eToro 78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Sur quels marchés utiliser des Stop Loss ?

Le stop loss s’utilise sur une variété d’actifs ou de marchés, dont les principaux sont le forex, les actions et les matières premières.

Le marché du forex

Le Forex ou FX (foreign exchange) est considéré comme le plus gros marché boursier en termes de volume d’échange, avec en moyenne 6 595 000 000 $ négociés par jour. Il s’agit du marché de change où se négocient de nombreuses devises / paires de devises à l’instar de USD/GBP, EUR/USD, etc.

Le Forex est un vaste marché de gré à gré sur lequel les traders ont la possibilité d’échanger la monnaie (devise) d’un pays contre celle d’un autre pays. Ils peuvent donc acheter ou vendre des paires de devises et faire un profit sur chaque trade.

Ce marché étant volatile et ses actifs souvent tradés avec effet de levier, l’usage du stop loss est une mesure de prudence indispensable pour chaque transaction, tout comme le take profit est indispensable pour saisir automatiquement les opportunités de gain qui se présentent.

Exemple : vous ouvrez une position acheteuse (« Achat ») sur la paire EUR/USD, laquelle est coté à 1.500. Si vous souhaitez limiter votre perte sur ce trade à 15 pips, alors vous placez un stop loss à 1.485 sur cette transaction.

Le marché des actions

Contrairement au Forex, les actions sont des titres de propriété émis par les sociétés ou entreprises cotées en bourse. En achetant l’action d’une société, vous devenez représentatif d’une portion du capital de cette société. Vous devenez actionnaire et bénéficiez de droits attachés à ce statut (dividendes si la société en verse, vote, etc.).

Le stop loss est très utilisé sur le marché des actions lorsqu’il s’agit de trading d’actions ou de CFD actions, en bref lorsqu’il s’agit de stratégies d’investissement à court ou très court terme.

Dans ce cas, le trader ouvre une position prédisant soit la hausse soit la baisse du cours de l’action sous-jacente en indiquant un stop loss. Ce dernier peut être par exemple de 10 points ou de 10 % en dessous du cours actuel de l’action. Ainsi, si le cours baisse d’au moins 10 %, la position est clôturée.

En matière d’investissement en bourse proprement (placement à long terme dans les actions), le stop loss est rarement utilisé sur le marché des actions. L’investissement étant effectué sur un horizon de long terme, l’investisseur fait généralement l’hypothèse que même si le cours de l’action baisse à un moment donné ou à court terme, ce cours repartira toujours à la hausse à long terme.

Ainsi, il n’est pas intéressant d’utiliser le stop loss lorsque vous achetez des actions dans le but de les conserver sur du long terme (pendant des années / décennies), au risque de voir votre position se clôturer à cause d’un mouvement brusque, défavorable, mais passager des cours. Cela vous causera un gros manque à gagner au moment de la reprise, sauf si vous réinvestissez rapidement après la clôture par le stop loss.

Les matières premières

Qu’il s’agisse des métaux, des produits agricoles ou des énergies, le marché des matières premières est avant tout un domaine très prisé des investisseurs institutionnels, mais aussi des investisseurs particuliers ou indépendants. Les matières premières sont regroupées en deux catégories à savoir :

  • Les matières premières « hard » : il s’agit en fait d’une catégorie constituée des produits du sous-sol et leurs dérivés, notamment les métaux (argent, fer, nickel, or, etc.) et des énergies (pétrole, gaz, etc.).
  • Les matières premières « soft » : cette catégorie est constituée des produits agricoles, à savoir le café, le blé, le maïs, l’orge, le coton, le riz, le soja, etc.

L’investissement dans les matières premières se fait en bourse via des ETF, des contrats futures et des CFD. Les ETF sont indiqués pour l’investissement sur le moyen / long terme, tandis que les futures et CFD sont indiqués pour le trading de matières premières. C’est dans ce dernier cas que le stop loss est très utilisé, d’autant plus que le cours de certaines matières premières est très volatil.

Le trader indique donc un stop loss lorsqu’il prédit, via un CFD sur une matière première, que le prix de cette matière première va hausser ou baisser.

Le sop loss est placé de telle sorte que si le prix de la matière première en question baisse alors que le trader a ouvert une position acheteuse prédisant qu’il haussera, que cette baisse n’affecte qu’une petite partie du capital du trader.


Conclusion

Le stop loss est un outil de gestion de risque incontournable pour se prémunir des risques de perte élevée sur ses investissements en bourse ou sur ses positions de trading. Il est facile à utiliser et s’intègre à plusieurs stratégies de trading et d’investissement en bourse.

Pour bien placer un stop loss, il faut tenir compte des fluctuations du marché, de la volatilité de l’actif concerné et de son profil de trader / investisseur (notamment le niveau de risque que l’on peut supporter).

Aussi, avant de le placer, il faut comprendre comment cette fonctionnalité s’utilise sur votre plateforme de trading(stop loss en valeur, en pourcentage, signification concrète du pourcentage indiqué, etc.), voire comment s’utilisent les éventuelles autres fonctionnalités liées au stop loss (stop suiveur par exemple).

Par ailleurs, il vaut mieux privilégier l’usage du stop loss pour le trading et les stratégies d’investissement de court / très court terme. Il n’est pas très adapté aux stratégies d’investissement à long / très long terme, car dans celles-ci il ne faut pas désinvestir à court / moyen terme.

78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Partager

Cet article vous a été utile ?

vos questions

Les questions fréquentes de nos utilisateurs

Un ordre stop loss est un ordre invitant le courtier à clôturer automatiquement une position sur un actif (ou à acheter ou vendre un actif) dès que le cours de cet actif atteint un certain niveau ou seuil. Le seuil de cours en question ici est un niveau qui entraine des pertes pour le trader / l’investisseur. En clôturant donc la transaction lorsque ce niveau de cours défavorable est atteint, le stop loss permet de limiter les pertes du trader ou de l’investisseur. C’est en cela qu’il se diffère d’ailleurs de l’ordre limite ou encore du take profit.

Définissez toujours le niveau du stop en tenant compte de la volatilité de l’actif et du niveau de risque que vous pouvez supporter. Dans la même logique, définissez si possible une stratégie de stop loss et suivez-la (intéressez-vous aux stratégies existantes, ou définissez où placer le stop à l’achat, à la vente à découvert, etc.). Aussi, gardez à l’esprit que plus le niveau du stop loss est proche du cours de l’actif plus ce niveau est facile à atteindre.

Non. Il suffit d’ouvrir une position sur un actif ou de passer un ordre. Au moment de paramétrer cet ordre ou cette position, il faut cliquer sur l’option stop loss de la plateforme (avec les ordres de bourse, vous pouvez devoir passer un nouvel ordre stop loss après avoir passé un ordre sur le titre). Vous devez alors paramétrer votre stop (type de stop, niveau du stop en pourcentage ou en valeur, etc.) et valider.