Pourquoi ouvrir un compte islamique en trading ?

De plus en plus de brokers proposent de trader en ligne via des comptes islamiques lesquels répondent à des contraintes spécifiques à cette religion. Ils élargissent ainsi la clientèle visée, en faisant en sorte de respecter les croyances et règles de certaines catégories d’investisseurs. Mais qu’est-ce qui distingue les comptes islamiques en trading ?



Compte islamique en trading : conforme à la charia

Pour mieux comprendre les comptes islamiques en trading, il est nécessaire de se baser sur la charia ou loi islamique. Celle-ci prévoit certaines règles s’appliquant sur les activités bancaires et financières des personnes adhérant à cette religion. La charia interdit notamment l’encaissement de frais ou d’intérêts sur des prêts. L’interdiction reste valable qu’il s’agisse d’une rétribution fixe ou variable.

A noter qu’en 2014, les organismes financiers qui proposent des services respectant la charia proposant près de 1 % des actifs au niveau mondial, pour une valeur de 2 milliards de dollars. Quoi qu’il en soit, ce ne sont pas tous les musulmans qui se conforment à la charia. Et si l’on en croit le cabinet Ernst & Young, les actifs islamiques constituent une infime portion seulement de leurs avoirs. Néanmoins, une nette augmentation a été constatée ces dernières années.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Les spécificités des comptes de trading islamiques

D’abord, il faut donc rappeler que la charia est contre les frais et intérêts sur les prêts. Pourtant, avec un compte de trading « classique », des intérêts viennent s’adjoindre aux comptes du courtier lorsque les positions restent ouvertes plus de 24 heures. Ensuite, ils sont appliqués quotidiennement. Il est alors possible que le broker paie des intérêts. Il arrive aussi que le trader ait le compte débit. Le montant concerné correspondant alors à un coût de reconduction. Ce frais se répercute inévitablement sur les résultats des traders qui choisissent de ne garder leurs positions ouvertes pendant la nuit.

compte islamique option binaire
La finance islamique impose diverses règles visant à respecter la charia

Les choses se passent alors différemment avec un compte de trading islamique. D’abord, aucun intérêt ne s’applique tout au long du contrat. Il ne peut donc pas y avoir de reconduction de contrat après une journée de trading. Les courtiers (mais aussi les lois islamiques) se sont adaptés, offrant la possibilité aux musulmans de trader sans aller à l’encontre de la charia. De plus en plus de courtiers proposent alors des comptes sans Swap, mais diverses conditions s’appliquent alors. De cette manière, les traders peuvent miser en fonction de leurs disponibilités et même contracter des prêts (mais sans intérêt sous-jacent).

Ainsi, il n’y a pas d’intérêt ou de commission. Le taux de reconduction est également inexistant (équivalent à 0 %). Quant aux revenus du courtier, ceux-ci sont exclusivement issus des spreads. Pour certains, ces derniers sont plus élevés et d’autres frais sont appliqués. Mais il est aussi possible qu’il n’y ait pas de changement à ce niveau (spread similaire et absence de commissions additionnelles). Il faut aussi mentionner les courtiers qui proposent à leurs clients de faire des « hibah » ou dons volontaires, les invitant ainsi à partager leurs gains.

Une chose est certaine, face au nombre croissant de traders musulmans, les courtiers s’adaptent. On retrouve ainsi plusieurs opérateurs qui proposent des comptes de trading islamiques, à l’instar de XTB et eToro en Forex.

hibah
L’Hibah, le don volontaire aux courtiers, est une notion important du trading islamique
Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
abonnement newsletter droitdunet
Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.

eToro meilleur broker pour le trading islamique ?

Les lois de l’Islam sont très stricts en ce qui concerne certaines pratiques occidentales sur les frais dits usuraires. Pour faire simple, surtout pour les paires de devises échangées sur le marché Forex, les brokers, dont eToro, taxent les transactions, restées ouvertes, sur la plateforme de trading en ligne, après 17h – heure de New York, de frais de reconduction.

Pour pouvoir toucher une clientèle toujours plus large pour trader en ligne, tout en respectant les lois de la Charia, le site de trading eToro propose un compte conforme à l’islam. Le mécanisme est très simple, sur ce point précis, le broker CFD ne prélève aucun frais usuraire (Riba) sur les positions forex encore ouvertes après 17H (heure de New York), et reconduit automatiquement les positions au lendemain. La rémunération du courtier eToro provient, dans le cadre du trading Islam, uniquement des spreads.

De façon beaucoup plus globale, eToro a créé un espace de trading halal pour tous les traders musulmans qui négocient sur le marché Forex entre autres. A savoir des échanges de devises en achat et vente immédiats ; les devises doivent être transférées en direct entre le vendeur et l’acheteur (quasiment de la main à la main) ; les trades en Bourse Islam se règlent sans délai ; pas d’intérêt usuraire sinon le contrat passe en trading haram (impur). Le compte eToro ECN (Electronic Communication Network) répond à une majorité de critères requis au trading halal.

Avantages compte trading islamique eToro

  • Zéro intérêt (swap) sur les positions de plus de 24h ;
  • Dépôt minimum à seulement 1000$ ;
  • Effet de levier identique au compte classique ;
  • Plateforme de trading social avec le Copy Portfolio via MetaTrader ;
  • Zéro commission de reconduction pour les contrats de plus de 24h ;
  • Zéro frais de gestion de compte ;
  • Effet de levier garanti sans frais supplémentaires.

Inconvénients trading Islam eToro

  • Respect des nombreuses fatwas qui régissent la Finance de l’Islam ;
  • Limitation d’utilisation et d’accessibilité des clients sur certains instruments notamment ;
  • Manque d’experts référents dans ce domaine spécifique ;
  • Manque de transparence globale sur son fonctionnement.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

5/5
5/5
ETORO

Avantages

Inconvénients

Dépôt min.

200€

Levier

30:1


Investir en bourse islam : halal ou haram ?

Actions

Par essence, le trading des actions n’est pas considéré haram si l’on suit l’avis de la religion musulmane. En effet, les actions représentent un pourcentage (des parts) de la valeur boursière d’une entreprise. Acheter des actions est donc, par principe, conforme à la Charia et au trading islamique, donc halal. Par contre, une limite majeure est à prendre en considération. Le trader islamique se doit de s’assurer que les actions achetées via son portefeuille n’appartiennent pas à une société dont les pratiques seraient haram. Par exemple, une marque d’alcool ou encore une entreprise qui produit des jeux de hasard (totalement interdit par l’Islam). Via un broker en compte islamique, il est possible de faire du day trading Islam (via les CFD) et du swing trading Islam, tout en respectant les règles financières de la religion. Admiral Markets ou AvaTrade se positionnent fortement sur ce service spécifique à une population musulmane très présente dans le monde de la finance. Le mécanisme d’effet de levier est considéré comme un prêt souscrit auprès de la plateforme, sans intérêt, puisqu’il est couvert dès la clôture de la position.

Obligations

Les obligations sont un cas très critiqué par l’Islam. Une raison explique cette interdiction. Le détenteur des obligations profite d’une rémunération indépendante du niveau de risque de la société. Cette rémunération peut être considérée comme de l’usure, totalement haram. A éviter. Par ailleurs, peu de brokers avec compte Islam incluent les obligations dans leur catalogue d’instruments.

Forex

Le trading forex est considéré comme du trading halal puisque l’activité du trader forex ne repose pas sur le hasard. Les comptes islamiques de brokers autorisés ne prélèvent aucun intérêt sur les transactions (suite à un prêt). Tant que les transactions sont immédiates et que les frais de courtage sont intégrés à la transaction, les règles de la Charia sont respectées. Attention malgré tout aux outils utilisés pour obtenir des profits. L’analyse technique à outrance (sur une plateforme MetaTrader par exemple) est considérée à risques puisque trop proche de la spéculation (jeu de hasard). Il est préférable de n’avoir recours qu’à l’analyse fondamentale dans le cadre du trading forex islamique. L’effet de levier n’est pas proscrit, puisqu’il est considéré comme un prêt souscrit auprès du broker, qui n’entraîne pas d’intérêt.

Crypto-monnaies

Le cas des crypto monnaies dans la Bourse Islam est un débat toujours virulent. Le point de rupture provient surtout du but de l’argent investi dans les crypto monnaies. Est-ce un investissement de capital ou un dépôt d’argent similaire à un pari ? Dans le premier cas de figure, on considère que c’est du trading halal puisqu’un investissement de capital (avec dépôt minimum) repose sur une stratégie sûre. Dans le deuxième cas, il est plus question de hasard, donc il est considéré que c’est du trading haram. La nuance est fine, et très discutable. Il serait plutôt conseillé, à notre avis, de ne pas trader de crypto avec un compte de trader islamique chez un broker, qui offre ce service.


Le trading islamique et la typologie de trading

Affinons notre regard sur le trading islamique en confrontant 4 différentes approches de la négociation de produits financiers au concept de trading halal : 

  • Day trading ;
  • Swing trading ;
  • Demo trading ;
  • Scalping trading.

Day trading : halal ou haram ?

Sur le principe le day trading est une forme de négociation en Bourse qui repose sur un principe simple : acheter et vendre des actifs. On considère qu’il est halal dans la mesure où il permet de gagner sa vie sans faire d’excès. Si les transactions réalisées génèrent un profit trop important, et surtout; si c’est cette recherche de profits colossaux qui motive l’activité du trader, le day trading devient haram (impur donc interdit) car il est associé aux jeux de hasard qui sont totalement contraires à la Charia islamique.

Il est impératif de choisir avec soin le broker qui réunit tous les conditions requises par la loi islamique. Plusieurs courtiers populaires proposent des comptes dissociés pour faire du trading halal ou haram. Citons, par exemple, eToro, Admiral Markets ou Alvexo qui ont fait le pari de mettre en place une formule réservée aux investisseurs islamiques avec une large gamme de produits – forex, action, ETF, cryptomonnaies (Bitcoin ou Ethereum / ETH) – qui respecte la Charia.

Grâce à leur forte régulation dans le monde, ces brokers touchent les musulmans où qu’ils soient domiciliés sur la planète. Les diverses méthodes de paiement facilitent les transferts sur leur wallet. Dépôt et retrait en total respect des principes énoncés par les lois islamiques, sans perception d’intérêts de la part d’une banque ou d’un prestataire. Un des gros avantages à ne pas négliger du trading islamique.

Chaque courtier en day trading garantit aux musulmans des services en ligne 100% halal grâce à une plateforme et des tarifs adaptés à la Bourse autorisée par l’Islam.

Swing Trading: halal ou haram ?

L’association des concepts de swing trading et de trading islamique évolue dans une zone d’interprétation qui tourne plutôt à l’avantage des investisseurs.

Pour rappel, le swing trading consiste à des investissements dans des actifs financiers sur des périodes allant de quelques jours à quelques semaines. Là où le bât blesse, c’est qu’il est normalement indispensable de faire usage d’analyse technique sur graphiques pour déterminer le plus précisément possible la direction d’une tendance. Or cette pratique analytique en fait du trading haram. 

Pour respecter le Charia trading, il faut utiliser de manière exclusive l’analyse fondamentale, basée sur le calendrier économique et les actualités des marchés financiers. Dans ces conditions uniquement, le swing trading est une activité halal.

Par extension, cela concerne les actions que les traders ont plutôt tendance à faire de l’investissement sur des périodes plus longues, certaines matières premières dont le pétrole ou les ETF qui reproduisent des indices boursiers de référence. Ce sont des produits parfaits pour appliquer les principes de l’analyse fondamentale pour une vision à long terme.

Demo trading: conforme au trading islamique ?

Il n’y aucune discussion possible à propos du démo trading. Il est considéré comme 100% halal puisque les traders qui utilisent ce genre de services ne violent aucune loi de l’Islam :

  • Pas d’argent réel investi sur des marchés trop spéculatifs (cf crypto monnaie halal ou haram) ;
  • Apprentissage avec de l’argent fictif de l’utilisation de l’analyse fondamentale ;
  • Utilisation d’effet de levier important sans aucun intérêt à rembourser pour évaluer le potentiel des gains multipliés.

Il est bon de rappeler que la Charia est très stricte sur la notion de jeux de hasard. Le démo trading ne doit servir à spéculer même de manière fictive. C’est totalement contraire à l’Islam. L’esprit doit rester pur dans toutes les situations.

Scalping trading: halal ou haram ?

A l’instar du day trading, le scalping trading est considéré comme halal.

Son mécanisme respecte par principe les règles de la Charia. En effet, le principe du scalping trading est d’ouvrir et de fermer des positions sur des périodes de temps réduites. Une telle approche engendre nécessairement une absence de paiement d’intérêts. Approche idéale pour les traders en quête de profits 100% halal.

Même préconisation qu’avec le day trading, il est important de se soucier du niveau de revenus (et du risque spéculatif associé) à son activité de scalping trading pour être autorisé dans le cadre d’un trading islamique conforme aux préceptes de l’Islam.

Par exemple, la crypto monnaie halal peut être du Bitcoin (BTC) négocié sur des périodes très courtes avec effet de levier important, sans paiement d’intérêts. Ou encore de l’Ethereum (ETH) dans des conditions identiques. A long terme, les crypto monnaies sont considérées comme haram puisque leur volatilité est trop importante, ce qui représente une suspicion trop forte de spéculation. 

Les pratiquants les plus rigoureux considèrent que le marché de la crypto monnaie est une bourse haram à cause de la nature des instruments financiers à y trader.


Comment se lancer en trading islamique ?

Bourse halal ou haram ? C’est la question que se pose, à notre avis, de nombreux observateurs extérieurs ainsi que des investisseurs pratiquant la religion de l’Islam. Nous avons compulsé, en 3 grands principes, quelques données incontournables à connaître avec de se lancer dans cette stratégie alternative et engagée religieusement.

Les pré-requis à connaître

Quelques notions pré-requises sont à maîtriser avant de se lancer dans le trading de crypto monnaie halal.

Le trading islamique porte dans sa nature les principes de la Charia, la loi suprême de l’Islam. Il est donc impératif de connaître ses fondements. Le choix du broker passe par une étude approfondie de son offre de services.

Le trading halal et le compte islamique associé ont été créés pour satisfaire environ 25% de la population mondiale (musulmans pratiquants) sur le marché de change des devises (forex). Ce qu’il faut savoir absolument, c’est que toutes les opérations faites via les brokers ne doivent en aucun cas générer d’intérêts. Payer le Riba est considéré comme haram. Traduction : impur et contraire à la loi divine car considéré comme une exploitation de l’autre.

C’est pourquoi les frais de swap et de nuitée ne doivent pas faire partie des tarifs appliqués sur les comptes islamiques.

Il est bon de rappeler que le mécanisme d’effet de levier repose normalement sur un crédit avec intérêt octroyé par les courtiers. Un authentique compte en trading halal ne doit pas appliquer d’intérêt sur l’utilisation d’un effet de levier.

Apprendre les bases

La Finance est un univers complexe, sans y ajouter les notions de religion. Malgré tout, devant l’énorme potentiel que représente les investisseurs islamiques, fidèles aux pratiques de l’Islam, tout broker consciencieux s’efforce de répondre à toutes les contraintes inscrites dans la loi religieuse.

Voici les 4 points à vérifier pour s’assurer que le compte que l’on souhaite ouvrir est bien en phase avec la Charia :

  • Une pratique de la Finance totalement dénuée d’actifs à risque (comprendre trop spéculatifs) comme les jeux de hasard et les obligations (présence d’intérêts à payer par le souscripteur des bons au trésor) ;
  • Par extension, l’absence d’un intérêt à payer par le trader ou la plateforme en ligne ;
  • Bénéfices et risques doivent être équitablement partagés entre le broker et le client ;
  • Les positions longues sont strictement interdites.

Le trading est-il haram ? Non, s’il respecte l’ensemble de ces règles strictes. C’est pourquoi la négociation d’une crypto monnaie comme le Bitcoin (BTC) conduit à des débats houleux. Cette famille d’actifs se situe dans une zone grise à l’heure actuelle. Par principe haram, c’est l’intention de l’investissement qui peut faire basculer le trading de cryptomonnaies dans une zone d’acceptation. Si c’est un pari spéculatif, c’est interdit. S’il repose sur des mécanismes d’analyse fondamentale, le trading de crypto monnaie halal (Bitcoin / BTC ou Ethereum / ETH par exemple) est possible.

Bien débuter

Pour bien débuter en trading de Bitcoin halal, il est donc nécessaire de choisir avec soin son courtier pour se garantir à chaque position de respecter les lois de la Charia. Qu’en aucune façon, l’ouverture d’une position pourrait positionner le trader dans une situation inconfortable.

Dans la mesure où l’ouverture d’un compte islamique comporte un certain nombre de restrictions pour les courtiers, comme eToro, Alvexo ou Admiral Markets, les conditions d’accès sont un peu plus strictes.

Bien souvent, le dépôt minimum est de 1000 euros (ex: eToro) et des frais fixes (dits administratifs pour la gestion particulière) s’appliquent à la place des swaps et frais de nuitée.

A notre avis, le plus compliqué pour bien débuter dans la négociation Islam est de choisir un broker de confiance qui propose d’investir son argent de manière variée et respectueuse de la religion. Que ça soit pour une devise forex, des actions conformes à la Charia (pas de pornographie, d’alcool ou de jeux de hasard), une crypto monnaie pairée à l’or (avec une valeur intrinsèque) comme le Bitcoin ou des ETF conformes, remplir son wallet suite à un dépôt est tout aussi stimulant qu’avec un compte classique.

Beaucoup d’appelés, peu d’élus. Les tentatives de fraude sont nombreuses pour toucher un public très ciblé. L’action d’ouvrir un compte islamique n’est pas anodin. C’est pourquoi nous conseillons des brokers reconnus pour leur sérieux dans ce domaine avec une offre d’instruments variés – paires de devises forex, actions, cryptomonnaies, ETF – comme eToro ou Alvexo. Leur wallet est 100% halal partout dans le monde.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.


Avantages et inconvénients du trading islamique

Nous avons synthétisé dans cette section les principaux avantages et inconvénients du trading islamique qui reviennent le plus souvent dans les avis d’utilisateurs.

Avantages du trading islamiqueInconvénients du trading islamique
  • Pas de frais overnight d’une session à une autre ;
  • 0 commission sur les intérêts (sur le crédit octroyé par le broker) ;
  • Risques partagés entre le broker et le trader ;
  • Accès simplifié et moins cher aux devises plus exotiques souvent associées de frais de swap élevés ;
  • Possibilité de trader sur les marchés tout en respectant son engagement religieux.
  • Les fonds à déposer sont plus élevés qu’avec les brokers traditionnels. Souvent > 1000 euros ;
  • Gains potentiellement moins élevés car pas de perception d’intérêt ;
  • Investissement dans les crypto monnaies et les matières premières très limité ;
  • Toutes les restrictions liées à la Riba.
Conclusion sur le trading islamique

Quel avis devons-nous avoir sur le trading islamique ?

Par nature, cette pratique de la Finance, dans le respect de l’Islam, perturbe notre perception traditionnelle. Certains détracteurs vont même jusqu’à décrier cette approche car son potentiel de profits serait moindre et le niveau de risque de pertes tout aussi élevé. Pourtant, ces notions font-elles le poids face à l’engagement religieux ?

La trading islamique n’a pour vocation de créer des millionnaires. Les traders de ce type cherchent simplement à gagner suffisamment d’argent pour vivre décemment sans exploiter les autres. Ce qui est très louable. Plusieurs grands courtiers ont évalué à sa juste valeur ce potentiel client et ont créé des conditions optimales pour permettre aux traders fidèles aux principes de la Charia de gagner leur vie.

eToro domine sans discussion possible le secteur. L’offre Islam est 100% calibrée pour du trading de qualité : plateforme technique opérationnelle, service client spécialiste sur la question et accessibilité à un public large. D’autres brokers sont à étudier : Alvexo, AvaTrade ou Admiral Markets reçoivent de bons avis sur TrustPilot.


FAQ Trading islamique 

✅ Trading: est-ce halal ou haram ?

principes de la Charia fixent des règles à suivre. Si les intermédiaires et les clients les respectent à la lettre, le trading est une activité de finance appliquée tout à fait conforme à l’Islam.

Trading de crypto, est-ce conforme à la Charia ? 

Les crypto monnaies se situent dans une zone grise. Leur nature est fortement spéculative, due à leur volatilité. Les observateurs les plus rigoureux rendent le Bitcoin et les altcoins (Ethereum) interdites. Sur le principe, seules les devises numériques pairées à l’or sont conformes. Dans le cadre du day trading et du scalping, on peut considérer que le trading d’une crypto monnaie respecte la Charia si l’ouverture repose sur une analyse sérieuse, et non un pari osé en vue de profits énormes.

✅ La bourse est-elle halal ?

C’est une fois encore une question purement théorique. Tout repose sur le domaine d’activité de l’entreprise cotée en Bourse et qui permet d’acheter une action. Les domaines interdits sont les jeux de hasard, la pornographie, le tourisme, l’alcool, les boîtes de nuit et les assurances commerciales.

✅ Quelles erreurs éviter en trading islamique ? 

Voici quelques exemples d’erreurs à éviter en trading islamique :

  • Ne pas connaître la Charia et ses applications en Finance ; 

  • Ouvrir un compte chez un broker qui ne respecte pas les règles de l’Islam ;

  • Trader un produit interdit ;

  • Spéculer en espérant un profit important (à la manière d’un pari en casino).
  • Jean-Baptiste Lecocq
    Partager l'article :
    Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
    abonnement newsletter droitdunet
    Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.