Article écrit par Sébastien Mareuil
23 Mar 2022 @ 3:30pm
Partager

Comme pour les actifs traditionnels, les cryptomonnaies se concurrencent les unes envers les autres, tentant d’apporter de nouveaux services inédits sur le marché. Kusama est l’une d’entre elles. Il s’agit d’un projet proposant une infrastructure essentielle dans l’écosystème Polkadot.

Du côté des chiffres, le projet est tout aussi intéressant. En effet, le cours du Kusama évolue dans une phase haussière. Le KSM fait partie du top 50 des cryptos. Pour comprendre l’utilité de ce projet, nous détaillons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur Kusama, les futurs mouvements de son cours et le fonctionnement de son protocole.

81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Cours et valeur de KUSAMA

Comment se procurer du KUSAMA ?

Il existe divers moyens d’obtenir des Kusama (KSM). La première possibilité consiste à passer par une plateforme d’échange ou un courtier proposant l’achat de cryptomonnaies avec des dollars ou des euros. Il existe de nombreux courtiers en ligne permettant aux investisseurs de se positionner sur le cours des cryptos à l’achat (long) ou à la vente (short).

Avant de choisir un courtier (ou broker), il faut s’assurer de sa fiabilité. Cela permet d’éviter de se faire arnaquer ou de choisir un broker qui ne répond pas parfaitement à vos attentes. En France par exemple, il est conseillé de choisir un broker enregistré auprès de l’AMF( Autorité des marchés financiers) ou la MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) qui régule le marché au niveau européen.

Parmi une multitude de courtiers en ligne, nous vous recommandons Capital.Com. Ce dernier remplit les exigences nécessaires pour assurer un investissement sécurisé. De ce fait, nous allons voir ensemble comment se procurer les jetons Kusama (KSM) sur Capital.com. Ensuite, nous allons explorer d’autres possibilités comme le staking et l’obtention des KSM gratuits via un faucet.

Se procurer du KUSAMA via Capital.com

capitalcom logo

Il est facile de se procurer des Kusama sur le courtier Capital.com. En effet, il suffit d’échanger la monnaie fiduciaire contre les KSM. Mais cet actif n’est pas encore très populaire comme le bitcoin (BTC) ou le polkadot (DOT). C’est pourquoi les courtiers qui proposent de l’acheter ne sont pas nombreux sur le marché.

Fort heureusement, Capital.Com, l’un des meilleurs courtiers du moment, propose le trading du Kusama. Il permet de profiter de la variation du cours du Ksm à la hausse comme à la baisse. Sur Capital.com, il est également possible d’investir dans les actions, les indices boursiers, les devises (forex) et bien d’autres actifs. Mais, attention, l’investissement sur la plateforme se fait sous forme de CFD.

capture de ecran ksm cfd avec capital com

Les CFD (Contract for Difference) sont des outils qui permettent de profiter de la variation du cours d’un actif à la hausse (faire un long) comme à la baisse (faire un short ou une vente à découvert). C’est pourquoi, en s’exposant au cours du KSM sur Capital.com, les utilisateurs n’ont pas la possibilité de récupérer les jetons sur un wallet externe.

L’achat des KSM sur Capital.com est rapide et adapté aux débutants. Voici les étapes à suivre :

  • Ouvrir un compte en renseignant les informations requises (nom, adresse, etc);
  • Déposer les fonds (le minimum est de seulement 20 euros);
  • Rechercher “KSM” via l’onglet recherche;
  • Placer un ordre d’achat.

Staker le KUSAMA

Sur Kusama, le staking consiste à sécuriser le réseau et valider les transactions. Les participants à ce procédé obtiennent des KSM nouvellement créés en guise de récompense. Alors que pour le bitcoin et certaines autres cryptomonnaies il faut allouer des ordinateurs spécifiques pour sécuriser le réseau. Kusama, lui, se veut plus écologique. Il suffit juste de verrouiller des jetons Ksm pendant un temps donné pour participer à sa gouvernance.

Comment ça se passe exactement ? En pratique, le staking est similaire à l’épargne. Les utilisateurs qui détiennent les pièces Ksm peuvent les déposer auprès d’un opérateur de staking, qui les utilise pour sécuriser le réseau et générer des nouvelles pièces en guise de récompense. 

Les récompenses des validateurs varient selon la manière dont les KSM sont verrouillés. Si plus de la moitié de KSM sont verrouillés, les validateurs reçoivent 100 pourcents de pièces créées. Dans le cas contraire, une partie des récompenses sont versées à la Kusama Treasury.

capture de ecran kusama web

Faucet + Kusama

Vous avez sans doute compris que pour se procurer les KSM, il faut échanger de la monnaie fiduciaire ou fournir un service au réseau. Mais est-il aussi possible d’obtenir gratuitement les KSM ? Comme il n’est pas facile de trouver les euros ou les dollars gratuitement, il en est de même pour les cryptomonnaies.

Néanmoins, certains des sites ou applications couramment appelés “Faucet” permettent d’obtenir des KSM en réalisant des petites tâches comme regarder une publicité ou répondre à un sondage.

Au lancement, l’équipe KSM avait mis en place un “faucet” permettant de gagner des jetons. En outre, il fallait remplir certaines conditions pour décrocher le Jackpot. La première était d’avoir un compte github créé avant le mois du lancement. Mais ce système a depuis été mis hors ligne.

Nous ne pouvons pas vous recommander d’autres faucets étant donné que la plupart ne sont pas fiables.

capture de ecran kusama web

Historique du cours du Kusama

Pour avoir une idée de ce qui pourrait arriver au prix du Kusama dans les jours ou les mois  à venir, il est important d’explorer son historique. Comme pour tout actif, le cours du Kusama varie presque à chaque instant suivant la loi de l’offre et la demande depuis juillet 2019 quand les premiers détenteurs de Polkadot ont pu récupérer leurs KSM.

Cours du Kusama (KSM) en 2019

En décembre 2019, le prix du Kusama était à 1.56 euros, lors de sa cotation sur le marché. Le reste du mois, il avait évolué dans une tendance baissière. Sa clôture annuelle fut de 1.04 EUR avec un volume d’échange de 480 mille euros sur 24 heures.

Cours du Kusama (KSM) en 2020

Au début de l’année 2020, le cours du Kusama était stable. Cependant, à partir du mois de mars, il a entamé un cycle haussier qui a duré plusieurs mois. Le KSM atteignait les 48 euros au mois de septembre. Toutefois, quelques semaines plus tard, le prix du Kusama avait perdu plus de 50% de sa valeur. Un jeton se négociait à 22 euros (EUR) avant de reprendre son souffle pour clôturer l’année au prix de 58 euros avec un volume d’échange journalier de 100 millions d’euros.

Cours en euro du Kusama (KSM) en 2021

2021 fut une année exceptionnelle pour le cours du Kusama. Ce dernier avait explosé jusqu’à 463 euros (EUR) le 29 mars,  avant d’atteindre les 513 EUR le 18 mai. Malheureusement, il n’a pas tenu ces niveaux. Le KSM a fait une chute libre pour atteindre les 126 euros au mois de juillet.

Kusama tente de reprendre son cycle haussier et revient au prix de 441 euros au mois de novembre. Mais il ne resta pas longtemps sur ces niveaux, il clôtura finalement l’année en baisse, au prix de 249 EUR avec un volume d’échange journalier de 65 millions d’euros.

Prédiction du cours et de la valeur de KUSAMA

Le prix d’un actif est déterminé par l’offre et la demande, que ce soit pour les cryptomonnaies, les devises ou les actions. Le prix actuel du Kusama est donc aujourd’hui influencé par l’action des acheteurs et vendeurs. Il en sera de même pour son prix dans les jours et années à venir. Le principe est simple : S’il y a plus de Kusama à la vente qu’à l’achat, le cours du Kusama chute. Si au contraire, il y a une quantité importante à l’achat qu’à la vente, le prix du Kusama augmente.

Ainsi, lorsqu’on analyse le graphique du Kusama et que l’on essaye de prévoir son prix, il est important de comprendre la psychologie des investisseurs. Plus pratiquement, il s’agit de s’intéresser auxfacteurs qui peuvent influencer leurs décisions.

La question est donc : quels sont les éléments qui peuvent susciter l’envie de vendre ou d’acheter les Kusama ? Plusieurs facteurs entrent en jeu. Il s’agit notamment du contexte général du secteur crypto, la réglementation mais surtout l’innovation et l’utilité du protocole Kusama

Ces éléments permettent d’avoir une idée sur les probables futurs mouvements du cours du Kusama mais il n’y a pas que ça. L’analyse graphique permet de comprendre avec précision le sentiment du marché. C’est une méthode qui facilite également l’identification des niveaux clés du prix. Voyons ensemble ce que l’analyse court et long terme révèle su cours du Kusama

Prédiction du prix de Kusama  à court-terme

A court terme le cours du Kusama évolue dans une tendance baissière. Il a chuté jusqu’au prix de 206 euros au début du mois de janvier 2022. Que disent les analyses sur le cours du Kusama à court terme ? Le sentiment actuel du marché est baissier. La majorité des indicateurs techniques montrent que le KSM n’est pas encore prêt à décoller pour dépasser son ATH (All high time) de plus de 500 euros.

Malgré la récente poussée du cours du Kusama, ce dernier est considéré comme étant toujours dans une tendance de baisse jusqu’à ce qu’il clôture au-dessus de 295 euros. Il y a quelques semaines, le prix du Kusama atteignait 274 EUR. A ce niveau, il a rencontré une résistance qui a freiné son évolution. Actuellement, il évolue dans un canal de prix entre 150 euros et 200 euros.

Si les acheteurs se manifestent dans les jours à venir, la zone de résistance est à 250 euros, puis viennent les 295 euros et les 330 euros. Si au contraire les vendeurs continuent de tenir le marché, il est possible d’avoir un Kusama se négociant autour de 126 euros voire même en dessous.

Prévision du prix de Kusama à long-terme

2021 fut une année d’euphorie pour la plupart des cryptomonnaies. En ce qui concerne le Kusama (KSM), son cours est passé de 60 à plus de 500 euros. L’une des variables qui a conduit à une performance aussi spectaculaire est la popularité du réseau Polkadot.

Ce dernier s’est vite développé au même moment que Kusama qui est sa blockchain expérimentale. Cette tendance va-elle se poursuivre au cours des prochaines années ? Nous sommes optimistes sur ce sujet. En effet, il faut noter que Kusama se base sur les fondamentaux solides.

Il permet à d’autres écosystèmes d’échanger facilement des informations en tant que parachain. Dans les faits, une fois qu’une blockchain est connectée au réseau Kusama, elle devient automatiquement interopérable avec d’autres écosystèmes  connectés à son réseau.

Vu le potentiel du projet, nous nous attendons à ce que le prix du Kusama dépasse très rapidement son plus haut de 500 euros pendant le prochain bull-market (marché haussier).

Définition : la crypto “Kusama”, c’est quoi ?

Kusama est le réseau Canari de Polkadot. Il tient ce nom des canaris qui étaient utilisés dans les mines de charbon pour avertir des mineurs après une détection des gaz toxiques qui pourraient les étouffer. C’est de la même manière que Kusama joue le rôle de Canari en aidant à détecter les vulnérabilités sur la blockchain Polkadot.

En effet, la plateforme Kusama propose un banc d’essai aux développeurs qui cherchent à développer leur propre blockchain. Elle peut être utilisée comme un réseau « préparatoire » pour les développeurs qui envisagent de déployer leurs projets sur Polkadot. Mais de nombreux projets lancent déjà leur produit final sur Kusama.

Historique de création

L’idée de Kusama vient de Gavin Wood, un célèbre programmeur, cofondateur d’Ethereum, créateur du langage de programmation Solidity et fondateur de Polkadot. Initialement, il a été lancé avec une preuve d’autorité, un mécanisme centralisé qui autorisait uniquement l’équipe KSM à valider les blocs.

Comme un système centralisé est voué à l’échec dans la sphère crypto, Kusama a été contraint de passer à la preuve d’enjeu afin de permettre à ses détenteurs de participer à la gouvernance. Son offre totale de jetons est de 10 millions. Mais le plafond maximum n’est pas fixe, il augmente de 10% chaque année. Au moment d’écrire ces lignes, 8.4 millions de KSM sont en circulation, ce qui ramène sa capitalisation boursière à 1.3 milliards d’euros.

A quoi elle sert ?

Kusama permet le développement des blockchains personnalisées (les parachains), tout en assurant l’interopérabilité entre elles. Les développeurs et les détenteurs de Kusama ont plusieurs rôles à jouer dans cet écosystème :

  • Les développeurs peuvent passer par Kusama pour construire des parachains, des parathreads, des ponts ou des explorateurs de blocs. En ce sens on les appelle les constructeurs
  • Les détenteurs du jeton KSM sont les acteurs de la gouvernance du protocole. Suivant un système de vote, ils déterminent l’évolution du projet, des améliorations et les modifications à venir.
  • Les utilisateurs peuvent profiter de la variation du cours du Kusama en tant qu’investisseurs ou traders. Le jeton KSM est donc, en ce sens, un produit financier.

Blockchain de Kusama: comment ça marche ?

Kusama se base sur une blockchain conçue pour favoriser l’interopérabilité et la scalabilité. C’est l’une des blockchains interopérables les plus réussies. A ce titre, les projets déployés bénéficient des caractéristiques introuvables sur d’autres protocoles.

Kudama utilise un algorithme de consensus appelé Nominated proof-of-stake (NPoS). Il s’agit d’un procédé permettant de sécuriser son réseau tout en assurant une grande rapidité des transactions. En pratique, le mécanisme utilisé est sous forme d’une file d’attente basée sur les arbres de Merkle pour traiter les transactions.

Les validateurs de la chaîne principale sont chargés de faire passer les transactions de la file d’attente de sortie d’une parachain (blockchain personnelle) à celle d’entrée de la parachain cible. La gouvernance de Kusama est décentralisée. En effet, n’importe quel possesseur du jeton participe au vote des futures améliorations du protocole.

La blockchain Kusama est composée de :

  • Parachains: des chaînes de blocs individuelles qui reposent sur une chaîne de bloc central (la relay chain).
  • Relay chain: C’est la chaîne principale qui favorise la sécurité et l’interopérabilité des réseaux.
  • Parathreads: Ils fonctionnent comme les parachains mais avec une connectivité flexible.
  • Bridge : ils assurent la connectivité entre les parachains et les prathreads.
Illustration kusama logo

Wallet + Kusama : comment s’y prendre ?

Une fois l’achat de jetons Kusama (KSM) terminé, il est important de les sécuriser. Pour y arriver, il faut utiliser un portefeuille. Ce dernier est un logiciel ou un support matériel qui permet d’envoyer, de recevoir, de sécuriser et de contrôler les jetons KSM. Un portefeuille stocke une clé privée. Sans cette dernière, il est impossible de signer une transaction.

Il existe de nombreux portefeuilles sur le marché. Ils sont différents selon leurs types et le niveau de sécurité. Nous pouvons les catégoriser en deux :

  • Hot Wallet ou portefeuilles chauds : Ce terme désigne une application qui permet de sauvegarder les clés privées sur ordinateur ou smartphone. Le mode d’utilisation est simple, il suffit de télécharger gratuitement le portefeuille et de le configurer. Par la suite, il faut sauvegarder la phrase mnémonique (une liste de 12,15,18 ou 24 mots générés lors de la création du portefeuille) hors ligne afin d’avoir la possibilité de retrouver les fonds en cas de perte de l’appareil. Ex : Parity Signer, Trust Wallet, etc.
  • Cold Wallet ou portefeuilles froids : Ce terme désigne un support matériel qui permet de sauvegarder les clés privées hors ligne et de facto loin des pirates. C’est le genre de portefeuille qu’il faut utiliser pour stocker ses jetons KSM sur le long terme. Un cold wallet coûte entre 50 et 200 euros. Ex: SafePall, Ledger, etc.

Avis : faut-il investir dans le Kusama ?

Après une hype en 2021, l’ensemble du marché crypto est passé de l’euphorie à la peur extrême. A l’heure actuelle, Kusama n’arrive pas à poursuivre sa tendance haussière. Est-ce déjà la fin de son cycle haussier? Ou juste une pause avant de poursuivre la montée du cours ?

Nous avons émis nos hypothèses plus haut. Cependant, à la question de savoir s’il faut investir ou pas dans Kusama, les choses semblent encore plus claires. En effet, avant d’investir dans un projet, il faut prendre en compte l’analyse fondamentale ainsi que tous les facteurs exogènes qui peuvent contribuer à sa réussite ou sa chute.

L’investissement dans tout actif financier comporte des opportunités et des risques. Que sont-ils s’agissant de Kusama ?

Opportunité

Kusama favorise le transfert de données et d’actifs entre plusieurs chaînes, permettant ainsi l’interopérabilité entre de nombreux blockchains qui, jusqu’ici, n’arrivaient pas à communiquer. Cette interopérabilité se fait de manière complètement décentralisée, sécurisée et la scalabilité est au rendez-vous. Ceci facilite la création de nouvelles applications et de nouveaux services.

L’avantage de passer par Kusama au lieu de Polkadot est que le déploiement d’une parachain est moins coûteux. En plus de cela, Kusama a été développé par l’un des meilleurs développeurs de l’écosystème crypto. Le projet est financé par les subventions de la Web3 foundation, une société créée pour soutenir les technologies qui ambitionnent de décentraliser le web.

Tenant compte de ce qui précède, il faut garder à l’esprit qu’acheter des Kusama revient à miser sur sa technologie innovanteTout porte à croire que ce coin est fait pour rester et se perfectionner avec le temps. Aujourd’hui son prix est à moins 70 % par rapport à son plus haut historique.

D’un côté c’est le moment opportun de miser sur le cours du Kusama, mais d’un autre côté, il faut prendre en compte le risque lié à la volatilité. C’est pourquoi il est recommandé d’établir d’abord une stratégie avant d’investir. L’une des stratégies rentables à long terme est le DCA (Dollar Cost Averaging). 

Il s’agit d’une méthode consistant à lisser son investissement sur une période donnée (50 euros par semaine par exemple) afin de diminuer l’effet de la volatilité.

Risques

Nous avons toujours insisté sur le fait que tout investissement est risqué. S’agissant du Kusama, nous avons identifié les risques suivants :

  • La forte corrélation entre les monnaies numériques : Il existe un lien étroit entre les différents actifs. En effet, le cours du Kusama est corrélé à l’évolution d’autres cryptomonnaies. Si par exemple le cours du bitcoin chute, cela se répercute indirectement sur la valeur de Kusama. Il est donc recommandé de surveiller le prix du bitcoin, surtout pour les investisseurs à court terme.
  • L’incertitude du marché : Les progressions fulgurantes du cours des cryptos s’accompagnent d’une volatilité conséquente. Il est fréquent de voir le cours du Kusama évoluer d’un niveau à un autre sans en réalité passer par le niveau intermédiaire. Ceci est la conséquence de la faible capitalisation.
  • Une concurrence rude : de nouvelles cryptomonnaies naissent du jour au lendemain. Au moment d’écrire ces lignes, il y en a plus de 10 000 sur le marché. Et la plupart des cryptos proposent les mêmes services. Si un projet est ignoré par la masse, il peut facilement disparaître malgré ses multiples innovations.
  • La régulation : les tentatives de régulation freinent souvent l’évolution des cryptomonnaies. Kusama n’échappe pas à cette situation

Conclusion

Kusama met en avant la sécurité, la décentralisation, la scalabilité et l’interopérabilité des protocoles blockchain. Ces atouts attirent de plus en plus d’investisseurs et de développeurs. Il est impossible de nier que ce projet a largement dépassé nos attentes de rendement. 

Après une si bonne performance depuis son lancement, il a encore beaucoup à prouver pour les années à venir. Cependant, la popularité de Kusama et la valeur ajoutée qu’il apporte au marché crypto montrent que son avenir est assuré. Nous pouvons également anticiper que Kusama finira par devenir une sous chaîne de Polkadot une fois que ce dernier aura atteint sa maturité.

Cependant, avant de se positionner pour profiter de la variation du cours de Kusama, les investisseurs doivent s’assurer de choisir la meilleure plateforme, à l’instar de Capital.com ou Binance pour ceux qui souhaitent conserver leurs jetons sur un wallet dédié.

Partager

Cet article vous a été utile ?

vos questions

FAQ Cours du Kusama

L’avenir du Kusama est corrélé en grande partie à l’ensemble du marché crypto et plus particulièrement à l’évolution de l’écosystème Polkadot. L’usage de son protocole a un impact considérable sur l’avenir du KSM, son jeton natif. Ainsi, tant que Polkadot aura une place de choix sur le marché, Kusama en profitera positivement.

Le cours du Kusama a fait l’objet d’une euphorie maximale en 2021. Aujourd’hui, sa montée semble ralentir. Sur le long terme, c’est très positif si le cours du KSM dépasse son plus haut historique autour de 500 euros. Cela est possible si le marché crypto entame une nouvelle phase haussière.

Pour trader le Kusama, il faut passer par un courtier en ligne bien réputé comme Capital.com afin d’échanger la monnaie fiduciaire contre les jetons KSM. Une fois le compte créé et l’argent déposé, il faut passer un ordre d’achat afin de pouvoir trader le KSM.