Article écrit par Chanelle
14 Aug 2022 @ 1:54pm
Partager

L’un des blocages majeurs à l’adoption des cryptomonnaies a toujours été la volatilité. Les stablecoins (cryptomonnaies stables) ont été créés pour remédier à ce problème. C’est le cas du Dai, un stablecoin décentralisé, dont le prix, indexé au dollar américain, est garanti par d’autres cryptomonnaies.

81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Qu’est ce que le Dai ? Comment fonctionne sa blockchain ? Son cours crypto, peut-il rester stable ? Notre équipe a passé des heures à creuser le sujet. Dans cet article, nous expliquons en détail tout ce qu’il y a à savoir sur le Dai et son protocole Maker. Accrochez-vous.

Cours et valeur de Dai (DAI)

Trader la crypto DAI sur Capital.com 81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Comment se procurer du DAI ?

Le développement de l’industrie crypto a été incroyable depuis quelques années. C’est pourquoi, aujourd’hui, il est devenu très facile de se procurer les crypto-monnaies vu les fortunes investies dans leur démocratisation et leur rapprochement au grand public.

Différemment de la plupart des crypto monnaies, les jetons DAI peuvent s’obtenir par plusieurs manières différentes dont :

  • L’achat sur sur les brokers
  • L’obtention de jetons après un dépôt des cryptomonnaies comme garantie sur Maker Vaults
  • Les faucets

Se procurer du Dai via Capital.com

Comme nous l’avons signalé plus haut, le moyen le plus sûr de se procurer les cryptomonnaies c’est le fait d’en acheter sur les brokers en ligne. Toutefois, il en existe plusieurs, parmi lesquels des arnaques déguisées. C’est pourquoi, avant de faire le choix d’un broker, il faut s’assurer de sa fiabilité.

capital.com page d'accueil

Dans le souci d’aider nos lecteurs à faire un bon choix, notre équipe d’experts a effectué plusieurs tests de plateformes en ligne. Elle a conclu que Capital.com est sans l’un des meilleurs brokers à utiliser pour l’investissement dans la crypto.

En effet, depuis 2016, Capital.com propose d’investir dans plus de 200 cryptomonnaies ainsi que plusieurs actifs financiers traditionnels.Aujourd’hui, le courtier compte plus d’un million d’utilisateurs à travers le monde.

Pour se procurer des jetons Dai sur Capital.com, il faut suivre les étapes ci-après :

1. Créer un compte sur la plateforme

capital.com : inscription

2. Déposer de l’argent : le minimum de dépôt par carte de crédit est 50 dollars et 250 dollars pour les virements bancaires

capital.com depot d'argent

3. Échanger ensuite la monnaie fiduciaire (dollars ou euros) contre les Dai

acheter de la crypto DAI sur capital.com

Toutefois, il est important de savoir que l’investissement sur capital.com ne se fait que par le biais de CFD ou contrats pour la différence. Il s’agit de produits dérivés permettant de se positionner sur un actif sans le détenir pour de vrai.

De ce fait, en investissant dans le Dai via Capital.com, l’utilisateur ne fait que profiter de la variation de son cours sur le marché sans pour autant le posséder. Il ne peut pas l’échanger contre d’autres cryptomonnaies, encore moins déplacer les jetons vers un portefeuille externe.

Trader la crypto DAI sur Capital.com 81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Miner le DAI

Les nouvelles pièces DAI ne sont pas créées via un processus de minage. Ce procédé est propre aux cryptomonnaies utilisant un algorithme de consensus appelé Proof of Work ou Preuve de Travail en français. C’est notamment le cas du bitcoin (BTC), du Zcash (ZEC) ou encore du Monero (XMR).

Il n’est pas non plus possible d’obtenir du Dai par le staking. Son protocole profite de la sécurité du réseau Ethereum. En outre, les jetons Dai peuvent être générés par n’importe quel utilisateur de son protocole. Pour cela, il faut :

  1. Déposer des cryproactifs comme collatérale sur Makers Vaults : ici les utilisateurs interagissent avec ce protocole via le contrat intelligent CDP (Collateralized Dept Position); une sorte de coffre-fort où les garanties sont stockées. Les cryptomonnaies éligibles sont Ethereum (ETH), LINK, MATIC et d’autres jetons ERC-20.
  2. Bloquer les garanties pour générer des Dai : ici le propriétaire du coffre-fort initie une transaction de verrouillage de ses jetons déposées en garantie afin  d’émettre des Dai correspondant au montant du collatéral bloqué sur le protocole.

Il n’existe pas de limite à l’offre totale des jetons. L’émission de nouveaux Dai dépend de la quantité de cryptomonnaies déposées en garantie. Au moment d’écrire ces lignes, il existe 6 825 000 000 Dai en circulation.

Faucet Dai (DAI)

Il existe un autre moyen moins risqué d’obtenir du Dai : passer par un faucet ou robinet en français. C’est un moyen inhabituel d’obtenir des jetons. Gagner des cryptomonnaies via un faucet c’est comme recevoir de la manne tombée du ciel. Les pièces sont données gratuitement ou en contrepartie de petites tâches (suivre une publicité, remplir un captcha,etc) aux utilisateurs sur certains sites dédiés.

Il existe également plusieurs programmes dont l’idée principale est de distribuer des cryptomonnaies aux internautes afin de booster leur vulgarisation ou le marketing de certains projets. Coinbase Earn est le plus connu. C’est un programme d’éducation permettant aux utilisateurs de la plateforme de gagner des cryptomonnaies en étudiant leur fonctionnement.

Sur Coinbase Earn, les utilisateurs visionnent des vidéos pédagogiques ét répondent à des questionnaires afin de recevoir une petite quantité de crypto-monnaies en guise de récompense. Le Dai en fait partie. Un utilisateur peut obtenir jusqu’à 20 dollars en Dai en suivant le programme.

Il existe d’autres faucets sur internet. Mais ces derniers sont très risqués. En effet, de nombreux sites proposent d’offrir les crypto-monnaies gratuitement. Malheureusement, la plupart sont des arnaques créées à des fins de vol des données personnelles. C’est pourquoi il faut s’en méfier.

Trader la crypto DAI sur Capital.com 81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Définition : la crypto “Dai”, c’est quoi ?

Dai est une stablecoin décentralisé. Il est basé sur la blockchain Ethereum et son prix est indexé au dollar américaingrâce à un système de garanties en cryptomonnaies de type ERC-20. L’émission et le développement du Dai sont gérés par une organisation autonome du nom de MakerDao et son protocole Maker.

DAI crypto

MakerDao est un projet open source basé sur Ethereum. Au sein de sa plateforme cohabitent deux tokens (jetons distincts), le stablecoin Dai (DAI) et le jeton de gouvernance Maker (MKR), un token ERC-20 dont la valeur varie selon la loi de l’offre et la demande.

Historique de création

Un groupe de développeurs travaillait déjà sur le projet MakerDao depuis 2015, sous le patronage d’un entrepreneur danois du nom de Rune Christensen. Avant d’en arriver au développement du projet, ce dernier était étudiant en Biochimie puis en commerce international.

Le véritable lancement de MakerDao intervient en décembre 2017, avec la publication d’un livre blanc expliquant le fonctionnement du stablecoin Dai. Au début, seule la crypto-monnaie Ethereum (ETH) pouvait jouer le rôle de collatéral pour générer le Dai. Le jeton ETH était alors considéré comme un Single-Collateral Dai (SCD).

Cela a changé en 2019, lors d’une mise à niveau du système, après que les détenteurs de Maker (MKR) aient approuvé par vote l’acceptation de tous les jetons développés sur le réseau Ethereum (jetons ERC-20) comme garantie. Le vote a également porté sur les paramètres de risque liés à chaque collatéral.

A quoi elle sert ?

Le Dai, tout comme la plupart des cryptomonnaies à l’instar du Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) ou encore Tether (USDT), peut être utilisé comme une monnaie au même rang que le dollar et l’euro. Il est utilisé dans des transactions en ligne pour le paiement des biens et services. Il peut également être converti avec d’autres monnaies ou encore conservé pour faire l’épargne.

De même, Dai offre aux développeurs d’applications décentralisées (Dapps) la possibilité d’offrir aux utilisateurs, qui ne préfèrent pas utiliser des actifs spéculatifs, un moyen d’échange plus stable.

Blockchain de Dai : comment ça marche ?

Maker Dao est un projet open source basé sur Ethereum et dont le développement est assuré par une organisation autonome décentralisée (DAO). Sa gouvernance est assurée par tous les détenteurs des jetons Maker (MKR). Les jetons en leur possession leur confère un droit de vote ainsi que la participation à des sondages.

Le projet MakerDao repose sur 4 piliers :

  • Le Dai
  • Les coffres-forts de garanties
  • Les oracles
  • Les acteurs externes

Le Dai

Il s’agit d’un stablecoin du protocole Maker. Il est émis par les membres de la communauté Maker qui déposent des cryptomonnaies comme garantie sur Maker Vaults, un contrat intelligent du protocole.

Cependant, chaque Dai en circulation est soutenu par une garantie en excédent. De cet effet, la valeur de la garantie est largement supérieure à la valeur des Dai émis.

Imaginons par exemple que John envisage émettre ou emprunter 1000 jetons Dai (l’équivalent de 1000 USD). Pour cela, il va devoir mettre en garantie une somme en Ethers ou en autres cryptos ERC-20 dont la valeur dépasse largement celle de 1000 Dai. Si, la valeur de la garantie descend en dessous de celle de la somme empruntée, la position est liquidée.

Les coffres-forts de garanties

Un coffre-fort de garantie un contrat intelligent encore appelé CDP (pour Collateralized Dept Position). Les utilisateurs du protocole MakerDao déposent leur garantie sur le contrat pour générer des nouveaux jetons Dai. Tout propriétaire du coffre-fort a le plein contrôle et l’indépendance totale sur sa garantie déposée tant qu’elle n’est pas en dessous du niveau de liquidation.

Pour accéder au protocole Maker, les utilisateurs doivent passer par des portails d’accès dont Oasis Borrow ou beaucoup d’autres interfaces créées par les membres de l’organisation.

Voici les étapes pour interagir avec les CDP :

  • La création et la collatéralisation du coffre-fort : ici l’utilisateur crée son coffre-fort en passant par Oasis Borrow, Zerion, MyEtherWallet ou d’autres interfaces. En suite, le coffre-fort doit être financé avec un type d’actif et un montant spécifique des garanties qui seront bloquées pour émettre les jetons DAI.
  • Émission des Dai à partir de Vault collatéralisé : cette étape consiste à signer une transaction avec n’importe quel jeton ERC-20 (garantie) vers une adresse fournie par le coffre-fort. Une fois confirmée, le montant correspondant en Dai (moins la taxe de stabilité) est généré.
  • Remboursement de la dette et des frais de stabilité : la garantie verrouillée ne peut être récupérée que si les Dai qui ont été émis sont remboursés et que les frais de stabilité qui s’accumulent constamment sont tous payés.
  • Le retrait de la garantie : une fois toutes les conditions sont réunies, l’utilisateur peut décider de retirer une partie ou la totalité de sa garantie. Après le retrait de la garantie, les jetons Dai empruntés sont brûlés et sortent de la circulation sur le marché.

Les oracles

Les oracles apportent au protocole les informations nécessaires à son meilleur fonctionnement. Il peut s’agir du prix des cryptoactifs utilisés en tant que garanties, de la valeur du dollar américain, etc. Ce sont ces informations qui sont par exemple, en cas de nécessité, utilisées pour déclencher une liquidation de certains coffres-forts.

Tout coffre-fort jugé trop risqué selon les paramètres instaurés par le protocole de gouvernance est liquidé puis vendu aux enchères. Toutefois, avant de prendre cette décision, le protocole doit d’abord comparer le ratio de liquidation à la garantie déposée en coffre pour émettre les jetons Dai.

Il est à préciser que le ratio de liquidation n’est pas le même pour chaque type de coffre-fort. Ce dernier est déterminé par les électeurs de la communauté Maker en fonction du niveau de risque de chaque type de collatéral.

Les enchères se déroulent à l’interne. Tous les Dai reçus de l’enchère de garantie sont utilisés pour couvrir les obligations du coffre-fort ainsi que le paiement des frais de la pénalité de liquidation qui sont fixés par le protocole.

Si au cours des enchères, les Dai reçus parviennent à couvrir entièrement les obligations, les garanties restantes sont restituées au propriétaire du coffre-fort. En revanche, si les Dai générés ne suffisent pas pour payer les obligations, ce déficit est converti en dette protocolaire.

Dans une telle situation, de nouveaux jetons Maker (MKR) sont créés pour couvrir la dette.

Les acteurs externes

Les acteurs externes ont pour rôle de de stabiliser le prix du stablecoin Dai et de le maintenir autour de 1 USD. Bien que MakerDao soit une infrastructure de contrats intelligents, il invite les acteurs externes à participer à son fonctionnement.

C’est le cas des gardiens. Ces derniers s’occupent de l’arbitrage dans le protocole afin de maintenir le prix de Dai autour d’1 dollar. Ils vendent le Dai quand le prix du marché est supérieur au prix cible et en achètent lorsqu’il est inférieur au prix du marché.

Trader la crypto DAI sur Capital.com 81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Wallet + Dai : comment s’y prendre ?

Il est facile de stocker les jetons Dai. La plupart des portefeuilles (ou wallets) compatibles avec Ethereum supportent le Dai. Selon le niveau de sécurité et de commodité, les wallets crypto sont classés en deux catégories :

  1. Cold Wallet : c’est un support matériel qui se présente souvent sous la forme d’une clé USB. Il permet de garder les clés privées hors ligne à l’abri des cyberattaques. Ces types de portefeuilles sont plus sécurisés et  recommandés pour garder des grosses sommes. Exemple : Ledger et Trezor.
  2. Hot Wallet : C’est une application téléchargeable sur un appareil mobile (Android ou iOS) ainsi que sur un ordinateur. Bien qu’un hot wallet ait un niveau de commodité élevé, sa sécurité est mise en cause du fait que les clés privées sont gardées sur internet.

Les hot wallets sont souvent victimes des attaques informatiques. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’y conserver des petits montants. A titre d’exemple citons Metamask, Trust Wallet et MyEtherWallet.

Trader la crypto DAI sur Capital.com 81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Avis : faut-il investir dans le Dai

Les crypto-monnaies sont souvent pointées du doigt pour leur volatilité sur le marché. C’est dans cette optique que les stables coins interviennent pour essayer d’apporter de la stabilité.

Les stablecoins jouent un rôle de taille. Ils profitent des avantages de la cryptomonnaie combinés avec la stabilité du prix des monnaies fiduciaires. Cependant, ils peuvent également suivre le cours d’autres actifs comme l’or, le pétrole, voire même l’immobilier. Chaque stablecoin est censé répliquer le cours de l’actif auquel il est adossé.

C’est pourquoi les traders s’en servent comme valeur refuge lorsque le cours des cryptomonnaies s’effondre. Toutefois, l’utilisation des stablecoins, surtout ceux décentralisés, ne met pas les utilisateurs des cryptomonnaies totalement à l’abri du risque.

dai crypto

Selon certaines conditions de marché, il peut arriver que le prix d’un stablecoin perde la parité avec l’actif sous-jacent. Le cas le plus récent est celui de l’UST, un stablecoin du réseau Terra Luna. Ce dernier a vu, en date du 9 mai 2022, sa valeur s’effondrer jusqu’à perdre 99 % de sa valeur.

Qu’en est-il de Dai ? Faut-il se fier à ce stablecoin ? Il est difficile de répondre avec précision à une telle question. En outre, depuis son lancement, le Dai a le mérite de ne jamais perdre sa valeur face au dollar américain. Son prix est resté stable jusqu’ici.

De ce fait, il n’est pas exagéré de croire que le Dai restera fiable au cours des prochaines années. Cependant, l’histoire tragique de l’UST doit rappeler qu’il n’existe aucun investissement à l’abri du risque.

C’est pourquoi, bien que le Dai présente certains avantages, notamment pour accéder à certaines applications de la finance décentralisée, avant de prendre la décision de placer ses fonds dans le jeton, il faut également prendre en compte quelques risques auxquels le projet est susceptible de faire face.

Opportunité

  • Le Dai protège les utilisateurs des cryptomonnaies contre la volatilité du marché
  • Il permet à des populations exclus du système bancaire international d’accéder à un actif équivalent au dollar américain
  • Il permet le transfert d’argent sans frontières, avec des frais de transaction réduits et le tout sans passer par un intermédiaire.
  • Le Dai constitue une porte d’entrée dans le secteur de la finance décentralisée (DeFi)

Risques

  • Les utilisateurs les plus avancés du Dai courent un risque de liquidation si la valeur des actifs mis en collatéral s’effondre. Une telle situation entraîne automatiquement la vente aux enchères de la garantie
  • La concurrence est rigide dans le secteur; le stablecoin Dai évolue sous l’ombre de projets plus en vue comme Tether avec son USDT, l’USDC développé par Circle ainsi que le BUSD de Binance
  • Comme la plupart de stablecoins décentralisées à l’instar de l’UST et de l’USDD, le Dai court le risque de perte de parité avec le dollar américain

Conclusion

Les stablecoins apportent de la stabilité aux investisseurs en cryptomonnaies. Comme nous l’avons vu plus haut, leur valeur est indexée au cours des actifs plus stables, généralement des monnaies fiduciaires.

Les stablecoins comme le Dai constituent également une alternative crédible au système de transfert d’argent traditionnel. En effet, alors que certaines zones géographiques n’ont pas accès au dollar américain ou à des infrastructures de transfert d’argent moins coûteux, de nombreuses personnes utilisent les stablecoins pour une meilleure inclusion financières.

Plusieurs stablecoins comme l’USDT, l’USDC et le BUSD sont centralisés et leur valeur garantie par les dépôts en dollars. Pour le cas du Dai, il s’agit d’un stablecoin décentralisé, garanti par des dépôts en cryptomonnaies sur des contrats intelligents. Son émission est contrôlée et gérée par les utilisateurs de MakerDao.

Le Dai pèse actuellement plus de 6 825 000 000 euros sur le marché crypto, ce qui équivaut au même nombre de jetons en circulation. La force du Dai est le fait que, bien qu’il ne soit pas le plus utilisé du marché, son prix a, en tout cas pour l’instant, su maintenir sa parité face au dollar américain; contrairement au stablecoin le plus utilisé, l’USDT, dont la valeur a connu quelques fluctuation au cours de précédentes semaines.

De ce fait, nous pensons que le Dai est là pour rester et jouera un rôle important dans la finance décentralisée au cours des prochaines années. Cela n’empêche pas tout de même de rester prudent. Il n’est pas rationnel de placer tous ses actifs sur un produit aussi risqué.

Pour se procurer des jetons, il faut soit participer à son émission en donnant des cryptomonnaies en garantie, soit passer par un broker comme Capital.com, la plateforme d’échange fiable recommandé par nos experts.

81.40% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.
Partager

Cet article vous a été utile ?

vos questions

FAQ Cours du Dai

Bien que lent, l’adoption du stablecoin Dai par les particuliers évolue progressivement. Il est réputé pour la stabilité de son prix depuis son lancement. Ce qui en fait une réserve de valeur fiable.

De plus, le Dai permet aux développeurs des applications décentralisées (dApp) sur la blockchain Ethereum d’offrir un moyen d’échange stable aux utilisateurs qui ne souhaitent pas s’exposer aux actifs spéculatifs. Ainsi, nous pensons que Dai a une valeur ajoutée réelle et restera encore là à l’avenir.

Le Dai est censé répliquer la valeur du dollar américain. Si tel n’est plus le cas, cela signifierait que le projet n’arrive pas à réussir sa mission primitive. C’est pourquoi, tous les mécanismes du protocole MakerDao visent à maintenir constamment son prix autour de 1 dollar. Cela se fait en créant plus de jetons Maker ou en détruisant une quantité nécessaire pour maintenir l’ancrage (peg) du Dai.

Pour trader le Dai, il faut s’assurer d’utiliser un broker en ligne bien réputé et sécurisé. Nos équipes en ont testé plusieurs et sont unanimes sur le fait que Capital.com est le courtier qu’il vous faut pour être exposé au cours du Dai. Pour cela, il suffit de créer un compte, déposer la monnaie fiduciaire et l’échanger pour obtenir des jetons Dai.