Article écrit par Chanelle
24 Juin 2022 @ 12:45
Partager

Bitshares a été la première cryptomonnaie basée sur un protocole ayant pour mécanisme de consensus la delegated proof of stake (DPoS), un procédé dans lequel les participants au réseau délèguent leur pouvoir à un groupe de noeuds qui s’occupent de la sécurisation du réseau et de la validation des transactions.

La crypto BTS a atteint une capitalisation boursière de 1,93 milliards d’euros en date du 03 janvier 2018 alors que son prix le plus haut atteint correspondant était de 0,73 euros. Faut-il investir dans le projet maintenant ? Quels sont les risques ? On vous dit tout dans cet article.

73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.
Ouvrir un compte sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Comment obtenir du Bitshares (BTS) ?

Il existe plusieurs méthodes pour investir dans les jetons BTS. Les investisseurs ont le choix entre :

  • Acheter Bitshares (BTS) auprès d’une crypto-bourse
  • Passer par un courtier traditionnel ou broker CFD
  • Faire le staking via un protocole par délégation de jetons aux validateurs

Les critères tels que la sécurité, la fiabilité, les frais (commissions), le nombre d’utilisateurs de la plateforme sont des indicateurs importants à prendre en compte dans le choix d’un broker.

Mais aussi, les investisseurs devront éviter de tomber dans les mailles des arnaqueurs. Certains sites en ligne se font passer pour des courtiers dans l’unique but d’escroquer les débutants.

C’est pourquoi parmi les nombreuses plateformes existantes, nous vous proposons d’utiliser Capital.com, un courtier CFD fiable permettant d’investir dans le jeton BTS et plus de 200 autres cryptomonnaies en toute sécurité.

capture d’écran de la page-d’accueil de capital com

En outre, il ne faut pas oublier que pour un courtier CFD, l’achat d’une cryptomonnaie se fait par le biais de contrats sur la différence (CFD). Il s’agit de produits dérivés permettant de profiter de la variation du cours d’un actif sans en avoir la possession réelle.

Plus concrètement, cela signifie qu’en achetant Bitshares (BTS) sur Capital.com, l’utilisateur ne profite que du prixsans avoir la possibilité de retirer les pièces vers son propre portefeuille.

Ouvrir un compte sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Ouvrir un compte sur capital.com

Comme nous l’avons précisé ci-dessus, Capital.com permet d’investir dans le BTS en toute sécurité. Le courtier permet de faire des dépôts en dollar ou en euro par virement et par carte de crédit.

Un autre avantage d’utiliser Capital.com c’est le fait qu’il offre la possibilité de faire des trades sans payer aucun fraisde commission. Les spreads sont également très faibles mais aussi, il n’y a pas de frais cachés sur Capital.com.

capital.com : inscription

Les étapes suivantes sont requises lors de l’inscription sur Capital.com :

  • Ouvrir un compte en renseignant vos informations de base (noms, adresse mail)
  • Vérifier son identité en complétant une procédure KYC (Know Your Customer)
  • Choisir les moyens de paiements et la devise de dépôt de votre choix

Parmi les avantages de ce courtier, nous pouvons citer :

  • Un minimum de dépôt de 20 USD
  • Pas des frais lors du retrait
  • Faibles spreads
  • Accès limité sans KYC

Passer un ordre

Lorsque son compte est créé et la vérification KYC effectuée, voici de quelle manière vous pouvez passer un ordre sur Capital.com pour acheter la crypto BTS :

  • Alimenter le compte en dollars (USD) ou en euros (EUR)
  • Sélectionner la paire BTS/EUR ou BTS/USD
  • Placer l’ordre d’achat.

acheter Bitshares sur capital.com

C’est un moyen rapide de se procurer des BTS et profiter de la variation de son cours. Mais attention, les positions prises sur Capital.com sont basées sur des CFD. Lorsque vous souhaitez détenir les jetons BTS dans un wallet sous votre contrôle, il faudra envisager d’utiliser des plateformes spécialisées comme Huobi ou Kucoin. 

Trader le Bitshares sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Cours et valeur de Bitshares (BTS)

La cryptomonnaie Bitshares (BTS) a connu des hauts et des bas depuis son lancement en juillet 2014. Sa valeur a plusieurs fois atteint des sommets importants avant de s’effondrer par la suite. Par exemple, lors du cycle haussier de 2017, le prix du jeton a grimpé jusqu’à 0,75 euros pendant que sa valeur totale en bourse (capitalisation) atteignait les 1 930 000 000 euros. Mais comme vous allez le voir dans l’historique ci-dessous, les choses ont changé depuis.

Cours en euro de Bitshares (BTS) en 2014

En 2014, la crypto BTS est coté en bourse et se classe dans le top 10 des crypto-monnaies. Progressivement le BTS passe au huitième rang du classement avec 12 000 000 euros de capitalisation le 27 Juillet 2014. A son prix maximum de l’année, Bitshares s’échange à 0.02 euros avec 46 000 000 euros de capitalisation boursière et occupe la troisième place au classement après le bitcoin (BTC) et litecoin (LTC). Le BTS clôture l’année à 0.01 euros.

Cours de Bitshares (BTS) en 2015

L’année 2015 démarre avec un jeton au prix de 0,0135 euros (EUR). Il va ensuite baisser jusqu’à atteindre un prix moyen de 0,0029 euros le 07 Mai et occupe désormais la 7e place au classement avec 8 000 000 euros de capitalisation. La clôture de cette année est à 0,003 euros avec un volume d’échange de 21 000 euros.

Cours de Bitshares (BTS) en 2016

L’année 2016 n’a pas été favorable à une hausse du cours des cryptos et du BTS en particulier. Alors que l’année a démarré avec le prix de 0,003 euros, la clôture annuelle a été de 0,0037 euros avec un pic à 0,0074 euros début Mars. Le prix le plus bas de l’année était de 0,0026 euros le 08 janvier.

Cours en euro de Bitshares (BTS) en 2017

En 2017, la capitalisation du marché des crypto-monnaies explose. Le bitcoin atteint son record annuel autour de 20 000 dollars. C’est également le cas pour le BTS qui passe de 0,003 euros en début d’année à 0,35 euros en Juin avant d’atteindre un record de l’année de 0,55 euros soit une variation de +18000%, une aubaine pour les investisseurs.

Cours de Bitshares (BTS) en 2018

En 2018, la progression haussière a amené le jeton jusqu’à 0,75 euros, avec une capitalisation boursière de 1 930 000 000 euros. Mais avec des nouveaux projets comme Ethereum (ETH), Cardano (ADA) et EOS qui gagnent du terrain, le jeton Bitshares se retrouve 28ème sur le classement. Son cours poursuit sa baisse tout au long de l’année et clôture à 0,033 euros.

Cours de Bitshares (BTS) en 2019

Le cours du BTS tente de se refaire en 2019. Durant le deuxième trimestre, il a titillé les 0,065 euros à plusieurs reprises, mais la tendance baissière en a eu raison et l’année s’est clôturée autour de 0,01 euros, soit en baisse de 98% depuis son record de 2017.

Cours en euro de Bitshares (BTS) en 2020

Cette année, le cours de BTS évolue sur une tendance haussière. Parti de 0,01 euros, le prix du token atteint 0.036 euros en février et 0.048 euros en septembre. Mais le BTS s’effondre pour clôturer l’année à 0.017 euros.

Cours de Bitshares (BTS) en 2021

En 2021, la valorisation de Bitshares atteint les 360 millions d’euros au mois d’Avril. Cela positionne le projet à la 152ème place sur le marché. Le prix lui passe de 0.01 euros en janvier à 0.012 euros en Avril. Mais le BTS clôture l’année en baisse, au prix de 0.03 euros.

Cours de Bitshares (BTS) en 2022

bitshares en baisse

La tendance baissière qui a frappé le marché depuis mi 2021 n’a pas épargné BTS. Sa capitalisation a atteint les 60 millions d’euros cette année. Alors que son prix a démarré l’année à 0,03 euros, il varie autour de 0,011 euros au moment d’écrire ces lignes, soit une baisse de plus de 60%.

Trader le Bitshares sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Prédiction du cours et de la valeur de Bitshares (BTS)

Le cours de BTS n’a cessé de décroître depuis son prix record de 0.55 euros. Le Bitshares existe depuis de nombreuses années. A une certaine époque, il faisait partie des cryptomonnaies les plus importantes mais avec le temps les choses ont changé. Le marché a opté pour des projets beaucoup plus innovants et apportant plus de valeur ajoutée.

De ce fait, à quoi s’attendre au cours des jours et années à venir ? Bitshares, va-t-il renaître de ses cendres ou poursuivre sa chute ? On vous dit tout entre les lignes qui suivent.

Prédiction du prix de Bitshares (BTS) à court-terme

Il est difficile voire impossible de prédire le futur prix d’un actif. C’est pourquoi notre avis se base sur l’analyse graphique. Pour étudier le prix du BTS à court terme, nous avons utilisé un graphique journalier.

Nous nous sommes également servis des moyennes mobiles 50 et 200 ainsi que du retracement de Fibonacci.

Le cours du Bitshares a franchi la MM50 par le bas. Ainsi, le BTS va probablement évoluer dans une tendance baissière au cours des prochains jours. A court-terme, tant que le BTS ne dépasse pas les 0.03 euros, le scénario le plus probable reste une continuation baissière.

Prévision du prix de Bitshares (BTS) à long-terme

Pour une analyse à long terme, il convient de noter le caractère inflationniste du jeton BTS. En effet, le nombre de jetons en circulation ne fait que croître ce qui dilue la capitalisation et par surcroît le prix de Bitshares.

En utilisant les outils d’analyse technique (moyenne mobile et les retracements de Fibonacci) sur un graphique en weekly, voici nos observations :

  • La moyenne mobile 50 se trouve actuellement à 0,041 euros alors que le prix du BTS est autour de 0,01 euros. Il a baissé en dessous de son taux le plus bas de Novembre 2020. La tendance de fond est donc baissière.
  • Quant au retracement de Fibonnacci construit à partir du prix bas de Mars 2020 au plus haut d’Avril 2021, il est clairement visible que le cours du BTS a complètement retracé. La tendance est d’aller tester ses résistances dont les plus proches : la 0,786 à 0,045 euros et la 0,618 à 0,727 euros.

Nous pouvons envisager une prévision haussière du cours de BTS en nous fiant à cet indicateur mais il est difficile d’imaginer voir le jeton dépasser son plus haut à 0.55 euros, surtout que le développement du projet semble à l’arrêt.

Définition : la crypto “Bitshares (BTS)”, c’est quoi ?

Dans son livre blanc, Bitshares est défini comme une protocole blockchain décentralisée de niveau industriel construite dans le but de permettre le developpement des contrats intelligents financiers de haute performance.La crypto-monnaie “Bitshares (BTS)” est le jeton natif de ce réseau.

Le protocole Bitshares permet également d’émettre des SmartCoin. Ce terme désigne une crypto-monnaie dont la valeur est indexée sur celle d’un autre actif, comme le dollar américain ou l’or. Les SmartCoins ont toujours 100 % ou plus de leur valeur soutenue par la devise principale de BitShares, le BTS, dans laquelle ils peuvent être convertis à tout moment à un taux de change fixé par un flux de prix bien déterminé.

Mais aussi, BitShares fournit une bourse décentralisée avec toutes les fonctionnalités que vous attendez d’une plateforme de trading. En théorie, elle peut gérer un volume des transactions équivalent à celui traité au NASDAQ, tout en finalisant les ordres à la seconde où ils sont soumis.

Anciennement, Bitshares s’appelait Protoshares (PTS), une blockchain basée sur une preuve d’enjeu déléguée (de l’anglais Delegated Proof of Stake, DPoS).

Historique de création

Dan Larimer, un américain né en 1986, est à l’origine de la création du réseau Bitshares. Il a fait ses études en Virginie où il a obtenu un diplôme d’ingénieur à la Virginia Tech en 2003.

Alors qu’il est programmeur dans le secteur de la défense en 2009, Dan Larimer le Bitcoin, la seule cryptomonnaie existante à l’époque. Son prix était de 0,001 $ et il n’était connu que par une poignée de passionnés.

Après la découverte du Bitcoin, Dan Larimer a vu grandir sa passion pour la blockchain. En 2010, il aurait discuté avec le célèbre fondateur du Bitcoin, connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Exprimant ses doutes quant à l’efficacité du protocole Bitcoin, Satoshi Nakamoto aurait dit à Larimer : “Si vous ne me croyez pas ou ne comprenez pas, je n’ai pas le temps d’essayer de vous convaincre, désolé”.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais Dan Larimer a continué à développer sa passion sur la blockchain. En 2013, il entame le développement d’une plateforme d’échange décentralisée et open source dans le but de permettre l’échange des cryptomonnaies en ligne. En juillet 2014, le BTS est créé, avant la publication officielle du projet en 2015 sous forme d’organisation autonome décentralisée (DAO).

Les détenteurs de son jeton natif, le BTS, possèdent un droit de vote sur la gouvernance de la plateforme. En plus d’être la première blockchain à intégrer la preuve d’enjeu déléguée (DPos), Bitshares permettait :

  • Une finalité de transaction de moins de 3 secondes
  • une capacité de traiter plusieurs centaines de transactions par seconde
  • la possibilité de créer et intégrer des applications décentralisées (DApps).

En 2016, Dan Larimer a abandonné le projet Bitshares pour se consacrer au développement d’une autre blockchain du nom de Steem.

A quoi elle sert ?

BitShares permet d’émettre des jetons stables ou smartcoins (jargon propre au projet) indexés aux actifs financiers. Les smartcoins répliquent la valeur d’autres actifs du monde réel comme le dollar américain (bitUSD). Ce dernier varie en fonction des mouvements du dollar. Sa parité au dollar (peg) est garantie par le jeton BTS. Le bitUSD peut être converti à tout moment en BTS et vice versa.

La plateforme BitShares et son jeton sont des précurseurs de stablecoins, des plateformes d’échange et de la finance décentralisée que nous connaissons aujourd’hui. C’est également le premier protocole à expérimenter la preuve d’enjeu déléguée aujourd’hui utilisée par la majorité des crypto-monnaies.

Blockchain de Bitshares (BTS): comment ça marche ?

Comme nous l’avons précisé, la blockchain Bitshares a le mérite d’être la première à utiliser le mécanisme de preuve d’enjeu déléguée ou Delegated Proof of Stake. Il s’agit d’un algorithme permettant aux acteurs d’une blockchain de se mettre d’accord sur la validité ou non de transactions. La preuve d’enjeu est également au centre de la sécurisation d’une blockchain.

Le fonctionnement d’une blockchain à preuve d’enjeu repose sur 2 étapes essentielles : l’élection d’un groupe de producteurs de blocs (l’équivalent des mineurs sur les réseaux utilisant la preuve de travail) et la programmation de la production des blocs.

Le processus d’élection garantit que les parties prenantes aient un contrôle légitime du réseau, avec une contrepartie financière mise en jeu en cas de tentative d’attaque. Un validateur malicieux peut perdre de l’argent si son action provoque un mauvais fonctionnement du réseau.

Pour avoir un consensus, le quorum est atteint lorsque ⅔ s’accordent sur la validité d’un bloc. Si au même moment le reste de validateurs trouvent un bloc différent et tentent de créer un régistre parallèle, c’est la chaîne la plus longue qui est considérée comme valide.

Si le ⅓ des producteurs de blocs persistent à maintenir un nouveau régistre, la chaîne minoritaire produit des blocs toutes les 9 secondes alors celle majoritaire en produit 2. Ceci garantit aux ⅔ des validateurs honnêtes la chance de contrôler la chaîne la plus longue. Dans le cas où c’est la majorité ⅔ qui est malhonnête, les détenteurs du BTS votent de nouveaux validateurs honnêtes qui remplacent les attaquants.

Trader le Bitshares sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Comment se procurer de cette crypto?

Il existe différentes plateformes qui permettent de se procurer du Bitshares (BTS). L’investisseur a le choix entre :

  • Les plateformes d’échange traditionnelles : souvent sous la supervision des autorités de régulation des marchés financiers, elles permettent d’investir dans le BTS par le biais des CFD (Contrats pour la Différence), des produits dérivés qui répliquent le cours réel du jeton. Ex : eToro, Capital.com.
  • Les plateformes d’échange spécialisées ou crypto-bourses : elles permettent d’obtenir des tokens (jetons) et offrent la possibilité de les retirer vers un portefeuille non dépositaire. Les crypto-bourses facilitent également les échanges crypto-crypto. Ex : Binance, Kucoin, etc.
  • Travailler et être payé en cryptomonnaies
  • Participer à la sécurisation du réseau et recevoir une récompense

bitshares

Quel que soit le type de plateformes, lorsqu’un utilisateur veut acheter la cryptomonnaie Bitshares, voici les étapes nécessaires par lesquelles il doit obligatoirement passer :

  • Inscription sur la plateforme
  • Dépôt des fonds (en euros, dollars ou cryptomonnaies)
  • Valider un ordre d’achat en indiquant le montant à dépenser

Lors de l’inscription, certaines plateformes exigent la vérification de l’identité de l’utilisateur connue sous le sigle anglais KYC (Know Your Customer) afin de respecter les directives en termes de lutte contre la fraude et le financement du terrorisme.

Se procurer cette crypto via des brokers

Parmi les nombreux courtiers (brokers) disponibles, Capital.com offre la possibilité de trader Bitcoinshares en toute sécurité, avec 0% de commissions et des faibles spreads. Pour profiter de l’offre de Capital.com, il faut créer un compte et vérifier son identité.

Par la suite, il suffit d’alimenter son compte en dollars ou euros, sélectionner la paire BTS/EUR (ou BTS/USD) puis placer un ordre d’achat. Capital.com n’offre que la possibilité d’investir sur le marché de cryptomonnaies via les CFD, des produits dérivés très risqués qui permettent de trader avec effet de levier.

Ainsi, l’utilisateur de Capital.com ne profite que de la variation du cours du Bitshares sans réellement le posséder. Pour se procurer des jetons et pouvoir retirer vers son propre wallet (portefeuille), il faut passer par des crypto-bourses spécialisées comme Binance, Kucoin ou encore Gate.io.

Peut-on miner Bitshares (BTS) ?

La blockchain Bitshares fonctionne sur base de la preuve d’enjeu déléguée, une variante de Proof of Stake. Comme sur le réseau Solana, Avalanche, Cardano ou encore Polkadot, il n’est donc pas possible de miner des BTS à l’aide d’un ordinateur.

Néanmoins pour gagner des jetons BTS, il faut acheter des jetons, les verrouiller chez un validateur du réseau afin de participer à sa sécurisation et à la validation des transactions. Les récompenses de bloc sont partagées entre le validateur et les propriétaires de jetons séquestrés sur le protocole.

Wallet + Bitshares (BTS): comment trouver ?

Pour conserver ses jetons BTS en toute sécurité, il faut choisir un wallet non custodial. C’est-à-dire, dont vous avez le contrôle des clés privées. Il en existe deux types :

  • les Cold Wallet : c’est l’exemple de la clé Ledger. Elle permet de stocker les jetons et sauvegarder les clés privées hors ligne, loin des pirates, sur un dispositif matériel qui prend généralement la forme d’une clé USB.
  • les Hot Wallet : il s’agit d’un logiciel mobile ou web à installer sur smartphone ou ordinateur. Bien qu’il soit leplus accessible et facile à utiliser, le hot wallet n’est pas recommandé pour garder les montants très importants. D’ailleurs, il n’y a pas à notre connaissance celui qui permet de stocker la cryptomonnaie BTS.

Pour stocker ses pièces dans un hot wallet, l’utilisateur n’a pas d’autres choix que celui de se fier à un portefeuille centralisé, géré par les plateformes d’échange comme Binance, Gate.io et Huobi.

Trader le Bitshares sur Capital.com 73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.

Avis : faut-il investir sur le Bitshares (BTS) ?

Avant d’investir dans un projet de crypto-monnaie, il faut prendre conscience des opportunités et des risques qu’une telle décision représente. En ce qui concerne Bitshares, voici (ci-dessous) notre avis sur pourquoi un investisseur avisé devrait investir ou pas dans le projet.

Opportunité

  • Le prix actuel du jeton est trop bas, il a un fort potentiel d’appréciation
  • Bitshares est listé sur des plateformes avec une liquidité suffisante
  • Bitshares permet de générer des revenus passifs grâce au staking

Risques

  • Avec sa capitalisation actuelle, Bitshares est largement dépassé par ses concurrents. Le projet pourrait disparaître sans surprise
  • Le cours du jeton est très volatil
  • Il n’existe pas un portefeuille chaud permettant de stocker facilement les pièces Bitshares. La garde sur les bourses est trop risquée et l’achat d’une clé Ledger constitue une barrière à l’entrée pour les investisseurs moins fortunés

Conclusion

Bitshares est l’une des cryptomonnaies présentes sur le marché depuis plusieurs années. Il est le précurseur de la finance décentralisée, de la preuve d’enjeu et même des stablecoins. Pour investir dans le projet, il faut passer par un broker fiable tel que Capital.com, eToro ou des bourses spécialisées comme Binance, Huobi et Gate.io.

Cependant, le Bitshares est dépassé par de nombreux concurrents plus efficaces. Son développement est à l’arrêt. Nombreux analystes prédisent sa disparition et le temps semble leur donner raison petit à petit. C’est pourquoi il est risqué pour nous de recommander l’investissement dans Bitshares à nos lecteurs.

Par ailleurs, si vous avez la conviction que Bitshares pourrait tirer son épingle du jeu dans l’avenir et que, de ce fait, si vous souhaitez vous procurer des jetons, la règle d’or à ne pas oublier est de n’investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

73.81% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.
Partager
Cet article vous a été utile ?