Article écrit par Sébastien Mareuil
21 Mar 2022 @ 10:13
Partager

Sur quelles plateformes peut-on acheter et vendre Nano (XRB) ?

Nano, qu’est-ce que c’est ? C’est le Bitcoin en mieux, tout simplement. En effet, la crypto monnaie entend réussir là où le mastodonte des monnaies a échoué (ou ne s’est pas encore assez amélioré, cela dépend de votre perspective).

Cela commence avec la vitesse de transaction du Bitcoin. Ce n’est plus une découverte maintenant mais ça l’était peu avant la création du Nano (ou plutôt de RaiBlock, qui est l’ancien nom de Nano, jusqu’au 31 Janvier 2018, vous l’aurez compris) : le Bitcoin est trop lent (durée moyenne des transactions de 164 minutes), les transactions prennent trop de temps.

Trader le Nano sur eToro 68% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Ce n’est pas “scalable” : c’est à dire que cela pose de gros problèmes pour de forts volumes de transactions. Nano propose une vitesse de transactions et de vérifications des transactions beaucoup plus rapide.

Ensuite : les frais. Il faut savoir que les frais médians liés aux transactions du Bitcoin dépassent les 10 dollars américains. Nano veut, à long terme, des transactions à frais zéro. Plutôt sympa, non ? En plus, elle promet des consommations énergétiques beaucoup moins importantes que ce dernier. La planète vous dit merci.

En somme, Nano veut devenir Bitcoin à la place du Bitcoin.

Acheter Railblocks, prix, cours

Fonctionnement : pour quels usages peut-on acheter Nano (XRB) ?

Nano utilise une technologie qui lui est propre : le block-lattice. Block-lattice présente une infrastructure proche de celle d’une blockchain. Cependant, chaque utilisateur chez Nano est propriétaire de sa blockchain et de ses modifications. Ainsi, tout le réseau block-lattice ne se met pas à jour en même temps. Ainsi, les utilisateurs peuvent envoyer et mettre à jour des blocs sur leur chaîne de compte sans dépendre de l’ensemble du réseau.

Également, Nano utilise un protocole UDP (User Datagram Protocol) qui a deux avantages majeurs : une forte réduction des coûts informatiques mais également la possibilité d’envoyer des fonds à un utilisateur qui serait hors-ligne.

Aussi, il existe un mécanisme de double transaction, où il appartient à la fois au destinataire et à l’expéditeur des fonds de vérifier une transaction : des transactions plus sécurisées donc et surtout plus rapides, car elles ne dépendent pas des mineurs (contrairement au Bitcoin, où les mineurs sont payés pour vérifier des transactions).

Enfin, il n’y a pas de problème de taille de bloc puisque toutes les transactions sont traitées indépendamment de la chaîne principale du réseau : les nœuds ne sont pas responsables de la tenue d’un enregistrement complet de toutes les transactions du réseau (ils ne font que stocker les soldes des comptes de chaque individu sur chaque blockchain).


Conclusion

Nano est une monnaie intéressante dans la mesure où elle entend corriger les problèmes majeurs du Bitcoin. C’est vrai qu’à long-terme, tout le monde rêve d’une monnaie avec des transactions instantanées et ne comportant aucun frais.

Cependant nous ne sommes pas complètement optimistes concernant le futur de Nano. Tout d’abord, il y a énormément de crypto monnaies qui essaient également de proposer les mêmes choses que le Bitcoin, “mais en mieux”. Le Litecoin est d’ailleurs, par essence, une version améliorée du Bitcoin.

De plus la monnaie XRB n’est présente que sur très peu de plateformes d’échanges comme vous pouvez le voir plus haut. Ainsi, cela n’encourage pas son adoption massive. Mais c’est un problème qui peut se régler à moyen-terme (et il est d’ailleurs entrain de se régler).
Il faudra surveiller de près les futurs partenariats que l’équipe de Nano va conclure: cela pourrait faire de Nano une option de paiement réalisable. Donc plus de demande et donc le cours XRB qui pourrait grimper.

68% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Partager
Cet article vous a été utile ?