Article écrit par Sébastien Mareuil
29 Mar 2022 @ 2:10pm
Partager

Pour investir en Bourse, le trader a le choix entre plusieurs stratégies et méthodes. Les habitués et les plus audacieux peuvent notamment opter pour le micro trading. C’est une technique efficace mais risquée, impliquant d’adopter des tactiques spécifiques sur un court délai et permettant de produire rapidement des profits… Alors, qu’est-ce que le micro trading ?

Comprendre le micro trading

Le micro trading est une méthode de trading dite « intra day ». Le principe est le suivant : il s’agit d’exploiter les premières cotations du marché boursier pour dégager un maximum de bénéfices. Il faut alors faire en sorte d’être disponibles à des heures spécifiques : aux heures d’ouverture des marchés (à peu près à 9 – 10 heures à l’heure de France). Plus précisément, le micro trading va durer une heure. Durant ce laps de temps, les acteurs financiers sont particulièrement actifs et les cours affichent une forte volatilité. Du fait de cette volatilité exceptionnelle, les probabilités de gains sont plus élevées.

Pour qui ?

Du fait de ses spécificités, le micro trading ne convient pas à tout le monde. Les débutants ne doivent notamment pas s’y aventurer. C’est une méthode qui se destine surtout aux investisseurs aguerris, qui connaissent bien le marché et qui sont habitués au trading. En outre, il faut consacrer un minimum de temps (et sur une fourchette d’heure bien précise) pour que la stratégie soit payante. En tout cas, il faut être présent sur le marché quotidiennement.

micro trading

Micro trading : avantages et inconvénients

Comme toute stratégie d’investissement, le micro trading comporte des avantages, mais aussi quelques inconvénients à tenir en compte avant de l’adopter.

D’abord, les avantages : Le trader doit seulement investir une heure de temps quotidiennement pour le micro trading. Le reste du temps, il peut vaquer à d’autres occupations. Avec le micro trading, la prise de position est simplifiée du fait de la forte volatilité des cours. Par exemple, si l’on pénètre le marché à l’achat ou à la vente respectivement après une chute ou une forte hausse, il est possible de déterminer facilement le stop en se basant sur les graphiques. Celui-ci est généralement près du point d’entrée. Enfin, toujours en termes d’avantages, le micro trading constitue une bonne tactique pour avoir un portefeuille diversifié. Dans tous les cas, cette technique peut très bien être combinée avec des stratégies à long terme.

Puis, quelques inconvénients : Malgré son apparence simplicité, le micro trading implique une grande finesse et ne peut être utilisé que sur des marchés à fortes liquidités tels que ceux des futures, des actions ou encore des monnaies. Etant donné les contraintes de cette stratégie, la pression est assez élevée et le stress est omniprésent. Dans tous les cas, il faut faire preuve de réactivité pour exploiter chaque fluctuation du marché.

En définitive, le micro trading se révèle pratique, mais doit rester l’apanage des habitués, car le trader doit parfaitement maîtriser l’analyse des fluctuations des marchés, notamment à travers les indicateurs (graphiques, actualités et autres). Parler de micro trading en option binaire est quasi impossible car trop risqué par contre il se prête bien au Forex (avec ETX Capital par exemple) même si les risques restent importants.

Partager

Cet article vous a été utile ?