Article écrit par Sébastien Mareuil
8 Apr 2022 @ 7:43am
Partager

La protection sociale en France est à un ensemble de dispositifs qui permettent à des individus vivant en société de faire face à des évènements susceptibles de provoquer une baisse de leurs ressources dû notamment à des hausses de leurs dépenses. Ces évènements sont aussi appelés « risques sociaux ». Ils regroupent par exemple la maladie, les accidents du travail, une maternité, la vieillesse ou encore le chômage.

Deux types de prestation :

Il existe deux types de dispositifs mis en place pour survenir à ces types de situation.

  • Les prestations de services sociaux : Ceux-ci font référence à l’accès à des services à prix réduits ou à la prise en charge des personnes dans les hôpitaux publiques par exemple.
  • Les prestations sociales : Des organismes de protection sociale versent des fonds directement aux personnes concernées. Ces prestations sociales reposent elles même sur trois princes :
    • Le principe d’assistance : Le but ici est de lutter contre la pauvreté avec le RSA (le Revenu de Solidarité Active). Il n’est pas nécessaire de participer à quelconque forme de cotisation afin de pouvoir en bénéficier. Le RSA est cependant délivré sous condition de ressources.
    • Le principe d’assurance : Celui-ci permet de bénéficier d’un revenu de remplacement en cas de chômage ou de maladie.
    • Le principe de protection universelle : Ce principe fait notamment référence aux allocations familiales par exemple. Elles sont sans conditions de cotisations préalables ou de ressources. D’autres part, ces aides sont les même pour tout le monde.

La protection en duo avec d’autres organismes

La protection sociale en France est assurée par plusieurs organismes. Elle attribue dans un premier temps une couverture de base afin de subvenir à des besoins comme ceux liés à la maladie, aux accidents du travail, aux maladies professionnelles, à la famille ou encore à la vieillesse. Ces besoins peuvent aussi être complémentés par d’autres organismes qui sont des régimes dit complémentaires.

Ces régimes complémentaires jouent le rôle de couverture complémentaire comme les mutuelles complémentaires de santé par exemple ou encore le régime complémentaire de retraite.

L’Union Nationale de l’Emploi dans l’Industrie et le Commerce (l’UNEDIC) par exemple, s’occupe également de tout ce qui est assurance chômage.

montant prestations sociales

D’où proviennent les sources de financement ?

La protection sociale tire essentiellement ses fonds des cotisations sociales. Les cotisations sociales sont des prélèvements d’une partie du salaire reçu. Une partie de ces prélèvements est payée par l’employeur et l’autre partie par le salarié, le bénéficiaire.

Afin de ne pas compter exclusivement sur les cotisations sociales pour réunir de l’argent, la protection sociale renfloue ses caisses grâce à des impôts telles que la Contribution Sociale Généralisée (la CSG). La CGS concerne non seulement les salaires mais aussi tout autre type de revenu comme les pensions de retraites par exemple, les allocations chômage, le RSA ou ecore les placements financiers. Les dépenses de solidarité comme le RSA sont aussi financées par des contributions publiques de l’Etat

Bien que constituant un enjeu crucial pour notre société et notre qualité de vie, la balance financière de la protection sociale est très fragile.

 

 

etoro logo
eToro
Découvrir
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Investissez dans les actions ou les crypto grâce à eToro. Plus de 3 000 Actions, + 15 Forex, + 70 Cryptos, + 260 ETF sont disponibles !

Bénéficiez de la politique Zéro Commission sur les actions.

Copiez les meilleurs traders de eToro grâce à la plateforme de copy trading. Ou investissez avec une vision long-terme.

Ouvrir un compte sur eToro
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Partager

Cet article vous a été utile ?