Couvrir les risques en Forex avec le Hedging

Le trading sur le Forex est une activité qui implique des risques que l’investisseur doit à la fois connaître et analyser. La volatilité du marché peut, en effet, entraîner des changements brusques au niveau des cours, ce qui n’autorise aucune certitude de la part du trader.

Ceci étant, il existe quand même diverses méthodes qui permettent de couvrir ces risques au maximum. Parmi elles, on peut notamment citer la technique du Hedging qui gagne à être connue. Elle est indispensable dans l’apprentissage du forex. Comment alors couvrir les risques en Forex avec le Hedging ?

Les principes de base du Hedging

La technique du Hedging est, sans doute, la plus utilisée dans la couverture des risques Forex. Il s’agit d’une méthode simple à assimiler et à pratiquer, qui consiste, en fait, à prendre deux positions opposées. Le trader prend une position à la vente et une position à l’achat, d’un même montant et sur une seule et même paire de devises. Ceci afin de stabiliser le compte et obtenir un risque zéro.

Si la première position n’est pas la bonne, la seconde position – qui lui est opposée – permettra, en effet, de compenser les pertes. Le cours ne pouvant prendre que l’une de ces directions. Ainsi, cette méthode vise surtout une couverture complète des risques de pertes. Néanmoins, pour éviter un résultat nul, il est nécessaire de prévoir des pertes inférieures aux gains potentiels.

Le Hedging permet, d’ailleurs, de profiter des mouvements de correction. Ce qui offre des possibilités de profits. Ceci étant, avant de la pratiquer, il faut toutefois vérifier si le broker en question accepte cette méthode. Certaines plateformes n’autorisent pas, en effet, le Hedging, mais on peut parfaitement le pratiquer sur deux portails différents. L’objectif reste le même.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

5/5
5/5
ETORO

Avantages

Inconvénients

Dépôt min.

200€

Levier

30:1

Une position hedgée, un risque nul

Ainsi, la première raison qui pousse un trader à faire du hedging, c’est la protection de son capital. Une position hedgée signifie, en effet, que le niveau de risque est de zéro. Quelle que soit l’évolution future des cours, lorsqu’on hedge sa position, on protège automatiquement son argent.

Mais comment ça se passe  exactement ? Étant donné la volatilité du marché, le trader ne sait pas à l’avance si sa résistance à une position va se casser ou non. Afin d’anticiper toutes les possibilités, il va alors prendre une position contraire, sur laquelle il va mettre pratiquement la même mise.

Ainsi, si effectivement, la résistance se casse à un certain niveau, le trader va récupérer ses pertes avec la position opposée. Par ailleurs, si la résistance ne se casse pas et que le cours revient sur sa position de départ, le trader peut couper la seconde position et encaisser le profit réalisé. Mais dans ce cas, sa première position sera à nouveau sujette aux risques du marché.

stratégie hedging
Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
abonnement newsletter droitdunet
Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.

Les mouvements de correction

La seconde raison pour laquelle un trader va utiliser le Hedging, c’est la possibilité de profit offerte par les mouvements de correction. En plus de la protection de capital, cette méthode permet, en effet, de réaliser des bénéfices en jouant sur la tendance.

Comment s’y prendre ? Imaginons que le trader mise sur la hausse d’une paire de devises et  prend une position d’achat. Après évolution des cours, il a cependant repéré des retournements et anticipe un mouvement de correction sur un niveau plus bas. Ce scénario se réalise, et il peut empocher ses bénéfices sur cette position. Sa position d’achat va cependant poursuivre son chemin et s’il atteint son objectif, le trader encaisse son deuxième profit.

La correction permet, ainsi, de réaliser un bénéfice supplémentaire et, même si l’autre position est perdante, elle permet de toujours compenser les pertes. Bien évidemment, pour pouvoir s’en sortir gagnant, le trader doit savoir détecter les points clés et les signaux d’un éventuel mouvement de correction. Le principal avantage du hedging, c’est que, au moins, on s’en sort avec une opération blanche.

D’autres techniques de couverture sur le Forex

Si le hedging reste la méthode de protection la plus utilisée en Forex, bien d’autres stratégies peuvent aussi être exploitées par les traders. Ces derniers peuvent notamment pencher pour la diversification de portefeuille, en choisissant des actifs à réactions opposées. Ils peuvent, par exemple, miser sur la hausse du Dollar sur un délai d’expiration plutôt court, et associer ensuite cet investissement à une ouverture de position longue sur l’or.

67% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Sébastien Mareuil
Partager l'article :
Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
abonnement newsletter droitdunet
Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.