Choisir des placements alternatifs ou à haut risque

Dans un contexte assez chaotique des taux d’intérêt, de nombreux traders se tournent vers les placements alternatifs. Même si ceux-ci peuvent se révéler attrayants, ils impliquent toujours un risque élevé. Il vaut mieux faire preuve de vigilance avant de se lancer et de toujours faire en sorte de diversifier son portefeuille. Il faut alors connaître les quelques actifs sur lesquels l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers recommande vivement la prudence.

L’AMF appelle à la prudence

Les placements alternatifs semblent toujours particulièrement intéressants. Mais si leur rendement est particulièrement élevé, il faut aussi savoir que le risque supporté est particulièrement élevé. S’il existe des chances d’empocher gros grâce à des investissements sur de tels actifs, il faut aussi s’attendre à perdre du capital en cas de spéculations non favorables. Il est même possible de perdre encore plus que ce que l’on a placé. Quels sont donc les actifs dont il faut se méfier ? Compte tenu des recommandations de l’AMF ?

épargnes placements

Quelques investissements à risques

Voici alors quelques actifs à risques qui, si l’on se réfère aux recommandations de l’AMF, doivent inspirer la prudence :

  • Le crowdfunding immobilier consiste à faire des placements dans l’immobilier par l’intermédiaire du financement participatif. Ici, l’investisseur s’attend à une plus-value attrayante au moment de la revente.
  • Investir dans le vin consiste à acheter des grands crus dont la gestion, la conversation et la vente sont assurées par une entreprise dédiée. Les rendements sont prometteurs, à la hauteur des risques.
  • Les options binaires et le Forex : bien que le principe soit assez simple et les gains promis assez conséquents, il ne faut pas perdre de vue les risques qu’implique le trading spéculatif. Même en se fiant à un broker réglementé et opérant en toute légalité, les risques restent réels, à ne surtout pas négliger.
  • Théoriquement, investir dans le développement durable est fructueux. Il s’agit plus précisément de miser sur les énergies renouvelables comme les éoliennes ou encore les panneaux photovoltaïques. Le principe est simple : il s’agit d’acheter des dispositifs (des panneaux notamment) en vue d’un remboursement ultérieur.
  • Parmi les placements alternatifs, on retrouve aussi le diamant d’investissement. La valeur de ce placement devrait toujours augmenter dans la mesure où la demande ne cesse de progresser. Mais on ne sait jamais comment ça va vraiment évoluer dans le temps.
  • Outre le diamant d’investissement, il faut aussi mentionner les métaux ou les minéraux précieux dont la valeur devrait croître avec la production basse et/ou la demande montante.
  • Il y a aussi les placements dans l’élevage : des vaches laitières, des cheveux de course ou autres. Ce marché est présenté comme étant prometteur, avec des rendements élevés. Mais cela reste tout particulièrement risqué.

Ces investissements particulièrement risqués doivent inspirer la prudence. Il ne faut surtout pas placer tout son capital sur ce type d’actifs. Néanmoins, on peut bien y faire appel pour diversifier le portefeuille et maximiser les gains.

Jean-Baptiste Lecocq
Partager l'article :
Dans quelles Actions et Crypto-monnaies notre équipe investit-elle ?
abonnement newsletter droitdunet
Ceci n'est en aucun cas un conseil d'investissement. A tout moment, vous restez libre de vos décisions.