Article écrit par Sébastien Mareuil
8 Apr 2022 @ 9:25am
Partager

Depuis quelques temps, on entend beaucoup parler de « Plan B », un investissement qui constituerait une alternative intéressante au livret A. Face aux nombreuses campagnes de promotion, l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers a donné son avis. Le plan B ne serait pas aussi intéressant qu’il le prétend. Pire encore, il y aurait même des arnaques possibles…

Plan B : méfiance !

De façon générale, quand on parle de plan B, il s’agit d’un plan de secours. Et c’est précisément ce qu’est sensé représenter le « Plan B », un type d’investissement qui fait beaucoup parler de lui. Il s’agirait d’une alternative au livret A et qui présenterait divers atouts. Mais les engagements associés à ce plan, qui sont mis en avant (notamment sur Internet), seraient mensongers. En tout cas, l’AMF s’est fait le devoir de publier un communiqué en ce sens. L’organisme de régulation critique vivement ces promesses qui induisent en erreur le public…

Attention arnaque

Eh bien, le Plan B qui se targue de se substituer au livret A serait tout bonnement une arnaque. Jusqu’à aujourd’hui, il n’existe pas (encore) d’investissement qui pourrait se mesurer au Livret A au niveau du rendement. En effet, il reste impossible d’escompter une rémunération de l’ordre de 4 % sans risque. En outre, l’ensemble des sites qui mettent à disposition le célèbre Plan B ne justifie pas d’une autorisation de l’AMF ou de l’ACPR Banque France, bien que certaines disent le contraire. Beaucoup d’entre eux sont, en fait, basés à Chypre : la méfiance est alors de mise. Pourquoi ? Parce que, dans ce pays, la délivrance des autorisations est assez facile comme vous devez le savoir à travers nos avis.

<strong srcset=

En savoir plus sur le plan B ?

Mais en quoi consiste vraiment ce fameux plan B ? En réalité, la lettre « B » fait tout simplement à « binaire » ou plus précisément à « options binaires ». Il s’agit ici de faire un choix entre deux possibilités avec deux issues : le succès ou la perte. C’est donc de la spéculation totale.

Si la prévision est bonne, des gains sont empochés (avec un rendement dépassant les 12 %). Sinon, la mise est définitivement perdue. Du fait de son principe même, le plan B ne peut vraiment pas être comparé au Livret A ! On ne peut même pas dire qu’il s’agisse d’un investissement dans la mesure où il existe un risque non négligeable de perte.

En outre, au-delà de ce risque, certains courtiers escroquent tout bonnement leurs traders, à travers diverses manœuvres malhonnêtes. On peut notamment citer les difficultés (ou plutôt l’impossibilité) de récupérer l’argent déposé et/ou gagné ainsi que les fraudes aux cartes bancaires. Il faut donc se méfier des offres mirobolantes.

Lorsque les conditions ont l’air trop avantageuses, c’est que c’est bien trop beau pour être vrai ! En tout cas, il faut toujours bien vérifier que tel ou tel opérateur est fiable et dûment régulé.

etoro logo
eToro
Découvrir
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Investissez dans les actions ou les crypto grâce à eToro. Plus de 3 000 Actions, + 15 Forex, + 70 Cryptos, + 260 ETF sont disponibles !

Bénéficiez de la politique Zéro Commission sur les actions.

Copiez les meilleurs traders de eToro grâce à la plateforme de copy trading. Ou investissez avec une vision long-terme.

Ouvrir un compte sur eToro
78% des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Partager

Cet article vous a été utile ?